Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations E Eber Ecar Echi Ecto Ectr Eczé Eczém Effe Effé Em Embo Embol Embr Embry Empa Emph Empl Empy En Encl Encé Encéph End Enda Ende Endo Endé Enge Enké Ente Enth Ento Enté Entér Enzy Epi Erg Erga Ergo Eryt Es Esca Esch Esqu Essa Esta Este Esth Esto Estr Esté Etat Ethm Eu Eugé Eupe Eupn Eury Euth Euto Ex Exal Exan Exci Exco Exoc Exog Exop Exos Expi Exte Extr Exté Exér Échi Écho Édul Élas Élat Élec Électr Élyt Élép Émul Émét Énur Éosi Épau Épen Épendy Épic Épid Épig Épik Épil Épin Épip Épis Épisi Épit Épre Équi Éris Éryt Érythr Étha Éthy Éthyl Éthè Étio Éven
Endoscopie digestive

Chirurgie digestive, imagerie médicale et interventionnelle - N. f. Du grec endon [endo-], au-dedans et du grec skopein, [-scope, -scopie, -scopique], regarder. Les endoscopes actuels (ou vidéo-endoscopes) permettent l'observation de la presque totalité de l'appareil digestif (pharynx, oesophage, estomac, duodénum et une petite partie du jéjunum ou intestin grêle), rectum, côlon et une petite partie de l'iléon. Cette technique est en général interventionnelle, c'est-à-dire qu'elle permet en plus d'intervenir chirurgicalement si nécessaire, grâce à des instruments équipant l'endoscope (ablation de polypes dans le côlon par exemple). Il reste donc une portion de plusieurs mètres de l'intestin grêle qui n'est pas accessible à l'endoscopie classique.

Une toute nouvelle technique : la capsule endoscopique (ou capsule vidéo-endoscopique), permet aujourd'hui de parcourir la totalité de l'intestin grêle et d'en visualiser l'intérieur. Il s'agit d'une capsule de 3,7 grammes, mesurant 26 mm de long et 11 mm de diamètre. Elle est munie de diodes électroluminescentes qui envoient des flashes lumineux toutes les 20 millisecondes, et transmet environ 50 000 images à un holter (système d'enregistrement porté à la ceinture) pendant son trajet qui dure en moyenne 8 heures. La capsule vidéo-endoscopique permet d'explorer 98% de l'intestin grêle et révèle des pathologies tels des saignements digestifs, des cancers. Le CHU de Strasbourg est l'un des centres qui utilisent actuellement cette technique. Un autre intérêt non négligeable : le patient avale sa capsule et sort immédiatement de l'hôpital. Il n'y a ni anesthésie, ni insufflation d'air, ni hospitalisation.

© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc