Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations E Eber Ecar Echi Ecto Ectr Eczé Eczém Effe Effé Em Embo Embol Embr Embry Empa Emph Empl Empy En Encl Encé Encéph End Enda Ende Endo Endé Enge Enké Ente Enth Ento Enté Entér Enzy Epi Erg Erga Ergo Eryt Es Esca Esch Esqu Essa Esta Este Esth Esto Estr Esté Etat Ethm Eu Eugé Eupe Eupn Eury Euth Euto Ex Exal Exan Exci Exco Exoc Exog Exop Exos Expi Exte Extr Exté Exér Échi Écho Édul Élas Élat Élec Électr Élyt Élép Émul Émét Énur Éosi Épau Épen Épendy Épic Épid Épig Épik Épil Épin Épip Épis Épisi Épit Épre Équi Éris Éryt Érythr Étha Éthy Éthyl Éthè Étio Éven
Estrogène
Endocrinologie et métabolismes, médecine de la reproduction, gynécologie obstétrique N. m. * œstro : du grec oistros {œstr(o)-}, fureur, relatif à l’œstrus, modifications du vagin et de l’utérus sous l’influence des hormones ovariennes ; * gène : du latin et du grec genesis {-gène, -genèse, génique}, naissance, formation, qui engendre. [Angl. : Oestrogen, estrogen] En fait, il y a plusieurs œstrogènes. Ce sont des hormones synthétisées à partir du cholestérol et produites par la thèque interne et la granulosa du follicule ovarien. La plus active des hormones de type œstrogènes est l'œstradiol. Leur action s'effectue essentiellement sur la prolifération des cellules de l'endomètre (revêtement interne de l'utérus), mais aussi sur les glandes du col de l'utérus et sur le métabolisme des glucides et des lipides. Au moment de la puberté, les œstrogènes sont responsables de l'apparition des caractères sexuels secondaires féminins. En biochimie, les œstrogènes sont classés parmi les phénolstéroïdes. Syn. : Estrogènes. En pharmacologie, le œstrogènes de synthèse sont utilisés pour lutter contre l'ostéoporose chez les femmes ménopausées, sous forme d'injections ou de produits transdermiques (gels ou patches), mais aussi pour la contraception. Voir œstroprogestatifs. L'œstrone ou estrone ou folliculine est la plus anciennement connue du groupe des œstrogènes ; elle résulte d'une oxydation de l'œstradiol. Autre œstrogène : l'œstriol ou corps de Marrian, que l'on trouve dans l'urine et qui est un autre dérivé de l'oxydation de l'œstradiol. L'œstriol est plus abondant dans l'urine pendant la première partie du cycle, et on l'utilise, associé à la progestérone, dans le TSH (traitement substitutif hormonal) de la ménopause. Syn. : Estriol.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc