Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations E Eber Ecar Echi Ecto Ectr Eczé Eczém Effe Effé Em Embo Embol Embr Embry Empa Emph Empl Empy En Encl Encé Encéph End Enda Ende Endo Endé Enge Enké Ente Enth Ento Enté Entér Enzy Epi Erg Erga Ergo Eryt Es Esca Esch Esqu Essa Esta Este Esth Esto Estr Esté Etat Ethm Eu Eugé Eupe Eupn Eury Euth Euto Ex Exal Exan Exci Exco Exoc Exog Exop Exos Expi Exte Extr Exté Exér Échi Écho Édul Élas Élat Élec Électr Élyt Élép Émul Émét Énur Éosi Épau Épen Épendy Épic Épid Épig Épik Épil Épin Épip Épis Épisi Épit Épre Équi Éris Éryt Érythr Étha Éthy Éthyl Éthè Étio Éven
Élation
Psychiatrie psychologie N. f. * élation : du latin elatus, élevé, relevé, participe passé passif de effere, porter hors de, soulever, lui-même dérivé préfixé de ferre ; en 1951, le mot élatif s'emploie pour désigner un procédé grammatical qui exprime la qualité à un degré intensif. Le terme élation est relativement peu utilisé en français, bien d'avantage en anglais, où l'on trouve aussi le verbe "to elate", rendre très (incroyablement) heureux et fier, "elating", "elation". Ce mot désigne une euphorie pathologique, parfois accompagnée d'un plaisir intense, ou un état psychologique de fierté et d'optimisme exacerbés, totalement à l'inverse de ce qui qualifie généralement un état dépressif. Ce changement de l'humeur, hors des "normes" de l'individu, s'accompagne aussi d'un changement des activités physiques, d'une logorrhée (* logo : du grec logos [log(o)-, -logie, -logique, -logiste, -logue] science, discours, raison ; * rrhée : du grec rhein [rrhée, rrhénie], couler. Maladie mentale qui se caractérise par un besoin irrépressible de parler en un flot continu et souvent incohérent de mots. On parle aussi de "diarrhée verbale" ou d'"incontinence verbale". De façon péjorative, on utilise également le terme logorrhée pour qualifier un discours long et ennuyeux), d'une hyperactivité. Il n'est pas rare que le sujet ait, en même temps, des poussées de mégalomanie (* mégalo : du grec megalê [mégalo-, mégalie], grand ; * manie : du latin mania [maniaco-, -maniaque, -manie], folie, habitude bizarre. La mégalomanie est considérée par les spécialistes comme une "surestimation délirante" de ses capacités. Les malades atteints de mégalomanie se considèrent comme des êtres supérieurs et s'identifient, en fonction de leur culture, à Dieu ou à un roi, un empereur, au maître du monde, entre autres).
© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2020 Medicopedia Powered by JIMaroc