Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations Vac Vaccin Vacu Vagi Vago Vagu Vair Valg Valv Vara Vari Varu Vascu Vase Vaso Vect Vein Vent Ver Verg Verm Verr Vert Vess Vidé Vill Vira Viri Viro Viru Viré Visc Vita Vite Viti Vitr Vivi Voie Vole Volo Volé Vome Vomi Vomé Vulv Végé Véla Véli Vélo Véno Vési
Vert lissamine
Nutrition, toxicologie et santé publique N. m. * lissamine : ce mot est un nom déposé (trademark) par PerkinElmer Inc. [Angl. : Lissamine green] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque tous nos aliments solides ou liquides. Ils sont utilisés dans l'industrie alimentaires pour certaines de leurs propriétés et sont régis par le décret du18 septembre 1989 : colorants E100 à E199, conservateurs E200 à E299 pour la conservation et l'inhibition du développement des micro-organismes, antioxydants E300 à E321 pour le ralentissement des phénomènes d'oxydation, agents de texture E322 à E495 (émulsifiants, stabilisants, épaississants et gélifiants) pour améliorer la présentation et la tenue des aliments, exhausteurs de goût E620 à E637. En France, c'est la DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, qui contrôle la présence des additifs dans les produis alimentaires. * DJA : Dose journalière admissible. [Angl. :Acceptable Daily Intake ou ADI] C'est la dose d'additif qu'une personne peut ingérer tous les jours de sa vie sans risque appréciable pour sa santé, c'est à dire sans effet secondaire. Elle est en moyenne 100 fois inférieure à la dose pour laquelle on a vu, dans les études toxicologiques, apparaître un risque. La DJA s'exprime en mg/kg de poids corporel. Une DJA de 1 signifie qu'une personne de 60 kg peut absorber une dose de 60 mg par jour sans risque pour sa santé. (D'après la DGCCRF) RENSEIGNEMENTS SUR LE PRODUIT. Colorant vert. Origine : Synthèse chimique. En ophtalmologie, dans le diagnostic d'un syndrome sec, d'une lésion de surface oculaire ou d'un syndrome de Sjögren, l'examen par le vert de lissamine ou le rose bengale reste l'un des examens clés de l'analyse de la surface oculaire et peut même indiquer une éventuelle souffrance cellulaire. Le vert lissamine ne se dépose que sur les zones de la conjonctive ou de la cornée qui ne sont plus protégées par le film lacrymal, mettant ainsi en évidence une atteinte des cellules à mucus. E142 ou vert acide brillant VS ou vert lissamine est susceptible de causer de l'asthme, des éruptions cutanées et une hyperactivité chez les enfants, des insomnies, des allergies chez les personnes sensibles. A très fortes doses, il a provoqué des mutations sur des souches bactériennes et certains animaux. Il est interdit aux Etats-Unis, Norvège et Suède, Canada, Japon et Finlande. Dénomination chimique : sel de sodium de l'acide [diméthylamino-4-a-(diméthyliminio-4 -cyclohexadiène-2,5-ylidène)-benzyl]-5-hydroxy-6-sulfo-7-naphtalène-sulfonique-2. Formule chimique : C37H37N2O9S3+. DJA : 0 à 5 mg/kg de poids corporel. TOXICITÉ : A éviter.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc