Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Salpingonéostomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique - N. f. * salpingo : du grec salpigx, salpingos [salpingo-, -salpinx], trompe de Fallope ou trompes utérines ; * néo : du grec neos [néo-], nouveau, jeune ; * stomie : du grec stoma [stom(a)-, stomato-, -stome, -stomie], bouche. La salpingonéostomie est l'intervention chirurgicale qui tente de recréer un nouveau pavillon, lorsque les trompes sont totalement bouchées et quand les franges du pavillon ont complètement disparu. Chez les femmes jeunes, 50% des stérilités sont dues à une occlusion tubaire distale de l'une ou des deux trompes de Fallope. De nouveaux agents infectieux, comme Chlamydiae trachomatis sont responsables de salpingites redoutables. Si l'opération est décidée, elle est réalisée sous anesthésie générale par cœlioscopie, après pneumopéritoine (injection de CO2 dans l'abdomen pour le gonfler et séparer les organes). Suivent un sondage vésical, une désinfection de la cavité vaginale et la pose d'un cathéter dans l'utérus pour injection de bleu de méthylène. Le cœlioscope est introduit par l'ombilic. Par d'autres orifices sous-pubiens, on introduit un laser et les instruments. Le laser permet l'adhésiolyse (destruction des adhérences) et donc de décoller les trompes. Le bleu de méthylène est injecté pour dilater l'hydrosalpinx (kyste liquidien de la trompe). Une perforation et une reconstruction des franges sont réalisées au laser. Syn. : néosalpingostomie.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc