Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Stomacal
Anatomie, gastroentérologie, chirurgie digestive Adj. * stomacal : du latin stomachus, du grec stomakhos, dérivé de stoma, bouche, partie du tube digestif formant une poche, entre l'œsophage et l'intestin. Dans le trajet du tube digestif, l'estomac est un renflement vertical, situé dans l'hypocondre gauche (on écrit aussi hypochondre), dont la capacité varie entre 1 et 1,5 litres. Situé à la suite de l'œsophage auquel il est relié par le cardia, il s'abouche dans sa partie inférieure au duodénum, par l'intermédiaire du pylore. Le pylore (du grec pulôros, portier) est un sphincter ou muscle circulaire qui ne s'ouvre que de façon sporadique pour laisser passer les aliments (en fait le chyle, aliments + suc gastrique) que par petites quantités dans le duodénum pendant la vidange de l'estomac. Juste à gauche du cardia, l'estomac se renfle en une grosse tubérosité, qui occupe l'essentiel de l'hypocondre gauche et n'est séparée du cœur que par le diaphragme, ce qui explique qu'une dilatation excessive de l'estomac par une grosse poche d'air (aérophagie) puisse avoir des répercussions sur le fonctionnement du cœur. Juste avant le pylore, se trouve un renflement plus petit ou petite tubérosité. Les parois de l'estomac sont recouvertes par le péritoine lisse, qui a le propriété de l'isoler des organes voisins et de permettre ses mouvements de dilatation, de rétraction, ainsi que les mouvements péristaltiques. Ces parois sont constituées de 3 couches successives. A l'extérieur, une couche musculeuse avec fibres longitudinales, circulaires et obliques, permet tous les mouvements de l'estomac, ainsi qu'une distension impressionnante, puisque l'estomac peut en principe se dilater jusqu'à atteindre un volume supérieur à 10 litres. Puis une couche conjonctive lâche et enfin la couche muqueuse, formée de cellules prismatiques et contenant un nombre important de puits gastriques, glandes spécialisées dans la sécrétion très acide du suc gastrique. Pour les différentes pathologies de l'estomac, voir ci-dessous. Adj. stomacal, -ale, -aux : relatif à l'estomac.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc