Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Scarlatine
Immunologie allergologie, épidémiologie et santé publique, pédiatrie N. f. * scarlatine : du latin médiéval scarlatinum, de scarlatum, rouge. A noter que la scarlatine est aussi appelée la troisième maladie. C'est au XIXe siècle qu'ont été étudiées 6 éruptions cutanées différentes qui apparaissaient chez les jeunes enfants. La scarlatine a été la troisième de ces 6 maladies a être étudiée et nommée. Pour information, la première maladie est la rougeole, la deuxième maladie est la rubéole, la quatrième maladie est la maladie de Dukes-Filatov ou rubéole scarlatiforme (parfois confondue avec la 6e par certains auteurs), la cinquième maladie est le mégalérythème épidémique et la sixième maladie est la pseudo-rubéole ou exanthème subit ou critique ou fièvre de 3 jours des jeunes enfants ou roséole infantile. La scarlatine est une maladie infectieuse essentiellement infantile, contagieuse et épidémique, qui se traduit par des frissons, une fièvre élevée dès le 4e jour, un mal de gorge, une angine avec gonflement des ganglions du cou, un énanthème (éruption plus ou moins étendue apparaissant sur une muqueuse) buccal et pharyngé (la langue est souvent "framboisée", rouge vif et granuleuse), puis un exanthème de teinte écarlate qui se généralise à tout le corps en 48 heures et qui sera suivi d'une desquamation foliacée après une semaine environ. Le responsable, qui se transmet par projection de microgouttelettes de salive, est un streptocoque hémolytique du groupe A : Streptococcus pyogenes, qui diffuse ses toxines dans l'organisme. Il se crée un foyer purulent au niveau du pharynx et des amygdales (forme d'angine) et c'est le départ de la toxi-infection Dans les meilleurs des cas, la maladie évolue en 2 à 3 semaines, mais elle peut se compliquer d'une néphrite - voir cette définition. Le traitement de la scarlatine repose essentiellement sur l'antibiothérapie.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc