Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations R Rabi Rach Rachi Radi Radici Radicul Radio Rage Re Rech Reco Rect Recto Rein Repl Resp Rhab Rhabdo Rhin Rhiz Rhom Rhum Rhumat Rhume Ribo Ronch Ronf Rosa Rose Rosé Roug Rube Rubi Rubo Rubr Rubé Rug Ruga Rugi Rugo Rugu Réac Réaction Réan Réci Réfl Rén Réna Réni Réno Répl Réso Réti Réticul Rétin Rétr Rétro
Rhombencéphalite
Neurologie, embryologie N. f. * rhombo : du grec rhombos, losange ; * encéphal(o)- : du grec enkephalos {encéphal(o)-, encéphalie}, cervelle, c’est-à-dire l’encéphale, intérieur du crâne ; * ite : du grec -itis , suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. * listerio : du baron anglais Joseph LISTER (1827 - 1912) ; * ose : du grec -ôsis , suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques. [Angl. : Rhombencephalitis] Le terme rhombencéphalite désigne l'inflammation du rhombencéphale ou cerveau postérieur et concerne donc simultanément le bulbe rachidien, la protubérance annulaire et le cervelet. La listériose (*) peut être une cause de cette pathologie que l'on appelle alors rhombencéphalite listérienne. (*) Quelques rappels sur le listériose : N. f. En France, la listériose est régulièrement surveillée par plusieurs organismes placés sous l'autorité des ministères de la santé et de l'agriculture, dont le Laboratoire National de la Santé (LNS), le Centre National de Référence de Listeria (CNR), l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, entre autres. On distingue habituellement 3 formes de listérioses : les cas sporadiques, les formes nosocomiales (dues à des défauts ou des pannes de stérilisation du matériel dans les cliniques et hôpitaux) et celles dues aux intoxications alimentaires. Chez l'homme, il s'agit essentiellement de Listeria monocytogenes et, plus rarement, de L. ivanovii. Arrivées dans notre intestin, les Listeria sont généralement phagocytées par les macrophages, puis détruits et il n'y a pas de maladie. Chez les sujets immunodéprimés (qui ont leur système immunitaire affaibli), les nouveau-nés, les personnes âgées, la résistance naturelle de l'organisme peut s'avérer insuffisante. Les bactéries se développent dans les macrophages de la rate et du foie, puis passent dans la circulation générale et le liquide céphalorachidien, donc dans le système nerveux central. Chez les femmes enceintes, Listeria monocytogenes peut traverser la barrière placentaire et passer dans le fœtus. Dans les formes sévères, la bactérie peut même coloniser les hématies (globules rouges) et les lyser grâce à une bactériolysine. Les conséquences peuvent alors être dramatiques. Globalement, on distingue une forme bénigne qui se traduit par des fièvres, un état grippal et un syndrome méningé, et une forme grave qui peut provoquer un avortement, une méningite (c'est la listériose neuroméningée), une septicémie, voire le décès du malade.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc