Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations R Rabi Rach Rachi Radi Radici Radicul Radio Rage Re Rech Reco Rect Recto Rein Repl Resp Rhab Rhabdo Rhin Rhiz Rhom Rhum Rhumat Rhume Ribo Ronch Ronf Rosa Rose Rosé Roug Rube Rubi Rubo Rubr Rubé Rug Ruga Rugi Rugo Rugu Réac Réaction Réan Réci Réfl Rén Réna Réni Réno Répl Réso Réti Réticul Rétin Rétr Rétro
Rage
Parasitologie maladies infectieuses et tropicales, épidémiologie et santé publique N. f. * rage : du latin rabies, rage. [Angl. : Rabies] La rage est une maladie virulente (à virus) infectieuse et contagieuse grave, propre à certains animaux (renards, chiens, chats, chauve-souris, gibier ...) et qui se transmet à l'homme par l'intermédiaire de morsures, parfois par le simple léchage d'une plaie. Cette zoonose se manifeste d'abord par des phénomènes d'intense excitation, puis par une paralysie qui s'installe progressivement et enfin par la mort. En l'absence de vaccination, celle-ci est inéluctable. C'est en 1885 que Pasteur découvrit et utilisa pour la première fois ce vaccin. Selon l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), la rage fait encore 50 à 60 000 morts chaque année dans le monde. En France, les 20 personnes décédées recensées entre 1970 et 2003 ont toutes contracté cette maladie à l'étranger. L'agent pathogène est un virus neurotrope (qui se fixe électivement sur le tissu nerveux, notamment sur les sites nicotiniques à l'acétylcholine des neurones) à ARN (acide ribonucléique) de la famille des Rhabdoviridae et du genre Lyssavirus. Après une morsure par un animal enragé (c'est la salive qui contient les virus), l'incubation est silencieuse et dure de quelques jours à 6 mois selon l'efficacité des résistances immunitaires, parfois moins, notamment chez l'enfant ou en cas de morsures graves. La vaccination doit impérativement être pratiquée le plus rapidement possible après la morsure, donc avant l'apparition des premiers symptômes, car quand la maladie se manifeste, il est trop tard : c'est la mort assurée ! La description qui suit suppose qu'il n'y a pas eu de vaccination. Les différents symptômes qui se manifestent peuvent varier d'un individu à l'autre : douleurs au point de la morsure, fièvre, malaises, nausées, maux de tête, anxiété, tristesse, insomnie, irritabilité, entre autres. Tous ces symptômes convergent vers un diagnostic d'encéphalite ou de méningo-encéphalite diffuses à caractère irréversible. Les neurologues et autres spécialistes de cette maladie décrivent traditionnellement 3 phases évolutives : * La phase prodromique (du grec dromos [drom(o)-, -drome], course et, en biologie, vitesse - à prendre ici dans le sens "précurseur" ou "avant-coureur") caractérisée surtout par des modifications du caractère : inquiétude, anxiété, dépression, mais aussi douleurs au niveau des morsures. * La phase d'excitation avec nombreux et importants spasmes musculaires, notamment au niveau du pharynx, des membres et du tronc, apparition d'une hydrophobie et de troubles mentaux, hypersalivation. * La phase de dépression avec paralysie des extrémités et des nerfs crâniens. La mort est toujours l'issue finale et survient en quelques jours par apnée. Les spécialistes parlent de rage furieuse lorsque c'est la phase d'excitation qui est prédominante, de rage muette ou rage paralytique quand c'est la phase de dépression et de paralysie qui est dominante. Adj. : rabique : qui se rapporte à la rage. Ex. : le virus rabique, le vaccin antirabique. En août et septembre 2004, la rage est de nouveau introduite en France (Sud-Ouest) par un chien malade importé du Maroc.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc