Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations R Rabi Rach Rachi Radi Radici Radicul Radio Rage Re Rech Reco Rect Recto Rein Repl Resp Rhab Rhabdo Rhin Rhiz Rhom Rhum Rhumat Rhume Ribo Ronch Ronf Rosa Rose Rosé Roug Rube Rubi Rubo Rubr Rubé Rug Ruga Rugi Rugo Rugu Réac Réaction Réan Réci Réfl Rén Réna Réni Réno Répl Réso Réti Réticul Rétin Rétr Rétro
Rachianalgésie
Anesthésiologie réanimation N. f. * rachi : du grec rhakhis {rachi-, -rachie}, axe et, par extension, colonne vertébrale ou liquide céphalorachidien ; * ; * an- : du préfixe « an » : privatif, signifie « sans » ou « arrêt » ou « absence de » ; * algésie : du grec algos {alg(o)-, -algie, -algique}, douleur. [Angl. : Rachianaesthesia (rachianesthesia), rachianalgesia] L'anesthésie rachidienne ou rachianalgésie est une anesthésie locorégionale. Différence fondamentale avec la péridurale : l'anesthésique est injecté directement dans le liquide céphalorachidien (donc dans l'arachnoïde), alors que dans la péridurale, il est injecté à l'extérieur des méninges. La rachianesthésie nécessite donc une quantité plus faible de produit anesthésiant. Une aiguille extrêmement fine est passée à travers la dure-mère, jusqu'à ce qu'un peu de liquide céphalorachidien s'écoule, preuve que l'aiguille est bien placée. L'injection d'anesthésiques locaux provoque une anesthésie extrêmement rapide et de très haute qualité. "La rachianesthésie est une forme d'anesthésie qui connaît un renouveau en raison de l'utilisation d'aiguilles de tout petit calibre (comme un cheveu), qui ont diminué de façon sensible l'incidence des maux de tête (céphalées post-ponction lombaire). Le risque de développer une céphalée post-ponction lombaire est de moins de 1% après une épidurale ou une rachianesthésie. Lorsque des maux de tête surviennent après une péridurale ou une rachianesthésie, il existe des traitements extrêmement efficaces pour ce problème" : voir céphalée post-PL. Une nouvelle technique commence à être utilisée : la RPC ou rachianesthésie péridurale combinée (source : services de gynécologie obstétrique et d'anesthésie réanimation du Centre Hospitalier Universitaire d’ Angers) : elle combine la rachianesthésie et la péridurale classique. La RPC permet "un meilleur score de satisfaction, une diminution de l’intensité et de l’incidence du bloc moteur et des doses d’anesthésiques locaux. Néanmoins aucune amélioration objective de la durée du travail n’a été retrouvée dans cette étude préliminaire, mais des séries plus importantes devront être rapportées avant de tirer des conclusions définitives".
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc