Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations P Pach Paid Pala Palato Pali Palu Palud Pamp Pan Panc Pancréat Pans Papi Papill Par Para Pare Pari Paro Parv Paré Pate Patell Path Pauc Paus Pedi Pell Pelv Peps Pept Per Pert Pest Peti Pexi Phac Phaco Phag Phak Phal Phaq Phar Pharmaco Pharyngo Phas Phil Phim Phle Phlegmo Phlé Phlébo Phob Phor Phos Phosphato Phot Photo Phré Phréno Phti Phys Physio Phyt Phyto Phén Phéno Phéo Pian Pied Pigm Pila Pile Pili Pilo Pituito Pity Pityro Plac Placento Plas Plasmo Plat Platino Platy Pleu Pleuro Plur Plèv Pléi Pléio Pléo Plét Pneu Pneumo Pod Podo Poecilo Poikilo Poil Poli Polio Poll Pollaki Poly Pomm Pomp Ponc Pore Pori Poro Porp Porphyri Poso Post Pota Potasse Poto Pour Poïk Prem Pres Presby Pression Prim Primi Primo Pro Proc Proct Prod Produit Prof Prog Prom Pron Prop Pros Prostat Prot Protéin Prov Prox Proé Prur Prurig Prurit Pré Préc Prép Pseu Pseud Psit Pso Psoa Psor Psoï Psyc Psycho Pter Ptér Ptôs Ptôse Pub Pube Pubi Pubè Pulp Purp Purpura Pycn Pycno Pygo Pylo Pyo Pyod Pyog Pyoh Pyop Pyos Pyr Pyri Pyro Pyru Pyré Pyél Pyélo Pyém Pœci Péd Péda Pédi Pédo Péli Pére Péri pH
Placentaire
Anatomie, gynécologie obstétrique, médecine biologique, endocrinologie et métabolismes Adj. * placenta : du latin placenta {placent(a)-, -placentaire} qui signifie « galette », relatif au placenta qui relie l’embryon à l’utérus maternel ; * aire : du suffixe -aire d’origine latine, servant à former un substantif à partir d’une racine. Le placenta est l'organe qui permet les échanges gazeux et nutritionnels entra l'organisme maternel et le fœtus. A la fin de la placentation (lorsqu'il est développé, à terme), il constitue un disque d'environ 20 cm de diamètre, pour une épaisseur de 2 à 3 cm et un poids de 400 à 600 grammes. Il est relié à l'embryon par le cordon ombilical qui contient les vaisseaux sanguins fœtaux. C'est au troisième mois de grossesse que le placenta se développe à partir du chorion de l'embryon et de la caduque basale de l'utérus. On distingue une partie maternelle externe (ou placenta maternel), qui adhère à l'utérus et la plaque basale qui correspond à la muqueuse utérine transformée (c'est la caduque), puis la plaque choriale, solidement ancrée dans la muqueuse utérine par des villosités crampons qui en augmentent considérablement la surface. La partie interne (ou placenta fœtal) est en relation directe avec le cordon ombilical et tapissée par l'amnios transparent qui recouvre les vaisseaux sanguins. Le placenta a trois rôles essentiels : les échanges gazeux et nutritionnels fœtomaternels, la production d'hormones et la protection du fœtus. 1) Les échanges fœtomaternels : il n'y a aucune communication directe entre les deux réseaux sanguins. Le flux de dioxygène de la mère vers le fœtus est imposé par les structures des hémoglobines fœtale et maternelle. L'hémoglobine fœtale ne fixe que très difficilement le 2,3 DPG (diphosphoglycérate), molécule qui diminue l'affinité de l'hémoglobine pour le dioxygène. Il en résulte que l'hémoglobine fœtale a une affinité plus forte pour le dioxygène que l'hémoglobine maternelle. Pour une même pression partielle, le dioxygène est donc davantage fixé côté embryon que côté maternel, ce qui créé un gradient d'O2 dissous qui entraîne un flux d'O2 vers l'embryon. 2) La sécrétion hormonale : Le placenta devient une glande endocrine dès le début de la grossesse car le trophoblaste sécrète HCG (La HCG ou Hormone Chorionique Gonadotrope (ou gonadotrophique) ou gonadotrophine chorionique humaine ou hormone gonadotrope placentaire, est une hormone glycoprotéique produite d'abord par le chorion de l'embryon, puis par le placenta au cours de la gestation. La HCG a un effet proche de la LH : elle assure le maintien du fonctionnement du corps jaune, c'est-à-dire en fait la production de progestérone. Elle est éliminée rapidement dans les urines et c'est elle qui est dosée dans les diagnostics précoces (tests) de grossesse qui utilisent des anticorps anti-HCG).Une autre hormone, l'hormone chorionique somatotrophique (HCS) ou hormone placentaire lactogène (HPL) joue un rôle dans la nutrition du fœtus et prépare la lactation. Le placenta sécrète aussi des hormones stéroïdes (œstrogènes et progestérone) et, dès le 3e mois de la grossesse, il prend le relai de l'ovaire. 3) Le rôle protecteur : jusqu'au 5e mois de grossesse, le placenta laisse passer les virus (après c'est le fœtus qui fabrique ses propres anticorps), ce qui explique qu'un bébé puisse être contaminé par sa mère - SIDA par ex. Il bloque les bactéries mais laisse passer les anticorps maternels qui le protègent contre de nombreuses maladies. Cette protection se prolonge environ 6 mois après la naissance. A noter que certains médicaments passent la barrière placentaire et peuvent mettre le fœtus en danger. Pour les pathologies du placenta, voir ci-dessous. Adj. : placentaire : qui appartient au placenta. Ce mot désigne aussi tous les mammifères qui possèdent un placenta. Placentiforme : qui est en forme de placenta, dont l'aspect rappelle celui d'un placenta.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc