Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations P Pach Paid Pala Palato Pali Palu Palud Pamp Pan Panc Pancréat Pans Papi Papill Par Para Pare Pari Paro Parv Paré Pate Patell Path Pauc Paus Pedi Pell Pelv Peps Pept Per Pert Pest Peti Pexi Phac Phaco Phag Phak Phal Phaq Phar Pharmaco Pharyngo Phas Phil Phim Phle Phlegmo Phlé Phlébo Phob Phor Phos Phosphato Phot Photo Phré Phréno Phti Phys Physio Phyt Phyto Phén Phéno Phéo Pian Pied Pigm Pila Pile Pili Pilo Pituito Pity Pityro Plac Placento Plas Plasmo Plat Platino Platy Pleu Pleuro Plur Plèv Pléi Pléio Pléo Plét Pneu Pneumo Pod Podo Poecilo Poikilo Poil Poli Polio Poll Pollaki Poly Pomm Pomp Ponc Pore Pori Poro Porp Porphyri Poso Post Pota Potasse Poto Pour Poïk Prem Pres Presby Pression Prim Primi Primo Pro Proc Proct Prod Produit Prof Prog Prom Pron Prop Pros Prostat Prot Protéin Prov Prox Proé Prur Prurig Prurit Pré Préc Prép Pseu Pseud Psit Pso Psoa Psor Psoï Psyc Psycho Pter Ptér Ptôs Ptôse Pub Pube Pubi Pubè Pulp Purp Purpura Pycn Pycno Pygo Pylo Pyo Pyod Pyog Pyoh Pyop Pyos Pyr Pyri Pyro Pyru Pyré Pyél Pyélo Pyém Pœci Péd Péda Pédi Pédo Péli Pére Péri pH
Phagocytaire
Allergologie immunologie, hématologie, médecine biologique Adj. * phago : du grec phagos, phagia, de phagein {phag(o)-, -phage, -phagie, -phagique}, manger ; * cyte : du grec kutos {cyt(o)-, -cyte, -cytie, -cytaire}, cellule. Un phagocyte est une cellule dont la principale fonction est la phagocytose, c'est-à-dire l'ingestion et la destruction d'un élément du non-soi, donc reconnu comme étranger par notre système immunitaire : bactérie, virus, cellule cancéreuse, cellule mutante ... Les principaux phagocytes sont les monocytes (1), les macrophages (2), les granulocytes neutrophiles (3). (1) Monocyte : N. m. * mono : du grec monos [mon(o)-], seul, unique ; * cyte : du grec kutos [cyto-, -cyte], cellule. Leucocyte ou globule blanc mononucléaire (par opposition au polynucléaire qui a un noyau multilobé) de grande taille : 12 à 15 µm. Il provient de la différenciation du tissu réticulo-endothélial. Dans le sang humain, ils représentent environ 4 à 10% des globules blancs. Une forme d'angine, dite "à monocytes", est aussi appelée mononucléose infectieuse (MNI). La fonction essentielle du monocyte est la phagocytose - voir ce terme. Adj. : monocytaire : qui se rapporte aux monocytes. Certaines pathologies sont dues à une monocytopénie (du grec penia [-pénie, -pénique], pauvreté, insuffisance, en diminution) ou ont pour conséquence une monocytopénie. Il s'agit d'une diminution parfois extrême du nombre des monocytes circulant dans le sang. (2) Macrophage : N. m. * macro : du grec macros [macr(o)-, -macrie], long ; à pris le sens de « très grand » ; * phage : du grec phagos, phagia, de phagein [phag(o)-, -phage, -phagie, -phagique], manger. Les macrophages sont le premier système de défense contre les agents infectieux. On rencontre ces cellules dans tout l’organisme, et en particulier dans le thymus, la rate, les ganglions lymphatiques et les muqueuses. Ce sont des tissus participant activement au processus immunitaire (qui est le moyen de défense d’un organisme). Les macrophages portent différents noms suivant leur localisation dans les tissus de l’organisme. Ainsi, dans le tissu conjonctif, ils se nomment histiocytes, dans le foie, on les appelle cellules de Kupfer, dans le tissu osseux, ce sont les ostéoclastes, etc. Les macrophages proviennent de cellules issues de la moelle osseuse : les monocytes (en quelque sorte, les « bébés » macrophages) qui en grandissant vont donner les macrophages eux-mêmes. Les macrophages ont une propriété particulière : leur très grande mobilité. En effet, ils sont capables de se déplacer vers les localisations où se situent les agresseurs. D’autre part, les macrophages comme les polynucléaires neutrophiles participent à la réaction inflammatoire (inflammation) dont le but est de détruire les substances inutiles et de redonner aux tissus leur état originel. La chasse aux microbes se fait grâce à la participation de substances que l’on appelle les opsonines : substances solubles du sérum (liquide dans lequel baignent les constituants du sang), proches des anticorps et qui se combinent aux bactéries pour les rendre vulnérables aux leucocytes. Les macrophages possèdent à leur surface des protéines qui vont moduler la réponse immunitaire. Ils vont ainsi permettre aux lymphocytes T (autre variété de globules blancs) de les reconnaître et permettre ainsi leur mobilisation. Il existe cependant au niveau des tissus des bouleversements liés à l’abondance des macrophages. Ainsi, en cas d’inhalation en trop grande quantité de substances étrangères à l’organisme, le nombre de macrophages augmente et il survient une modification de leur activité, aboutissant à une destruction du tissu qui les a hébergés. C’est le cas par exemple d’une alvéole pulmonaire envahie par un trop grand nombre de macrophages suite à une inhalation de poussière ou de fumée de tabac qui augmente le nombre de macrophages dans cette alvéole. Ceci aura pour conséquence une destruction d’une partie du tissu pulmonaire. À l’opposé, quand le nombre de macrophages diminue d’une manière trop importante, leur activité devient alors insuffisante et les défenses de l’organisme s’en trouvent d’autant réduites, ce qui expose l’individu au risque infectieux. Un phagocyte de grande taille est appelé macrophagocyte. (3) Granulocyte : N. m. * granulo : du latin granulum, [granulo-], petit grain : * cyte : du grec kutos [cyto-, -cyte, -cytie], cellule. Le granulocyte est un leucocyte ou globule blanc issu de la lignée myéloïde (c'est-à-dire de la moelle osseuse). Au microscope, on distingue un gros noyau multilobé, qui justifie son autre nom de polynucléaire. Son cytoplasme présente de nombreuses granulations. Sur les fiches d'analyses biochimiques et médicales, on détaille plusieurs catégories de granulocytes : basophiles, éosinophiles (ou acidophiles) et neutrophiles, en fonction des colorants fixés par ces différentes sortes de cellules. Tous les granulocytes ont la faculté de phagocyter des bactéries ou même d'autres cellules, mais ce sont essentiellement les neutrophiles qui sont capables de sortir des capillaires pour phagocyter des bactéries "à l'extérieur". Les éosinophiles ou acidophiles interviennent principalement dans les réactions immunitaires et allergiques. Adj. : granulocytaire : qui concerne les granulocytes. Ex. : la lignée granulocytaire concerne les cellules souches de la moelle osseuse qui aboutissent, après maturation, aux granulocytes. L'adjectif phagocytaire se rapporte aux phagocytes et à la phagocytose. Phagocyter : verbe signifiant : réaliser une phagocytose.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc