Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations O Ob Obli Obs Obès Obés Occi Occl Ocul Ocyt Odeu Odon Odont Odor Odyn Oedème Oedém Oeil Oeso Oest Oestro Olfa Olfact Olig Oligo Omal Omar Ombi Ombilic Omen Oment Omo Omod Omop Omot Omph Omphal Oméga Onch Onco Ongu Onir Onom Onoma Onyc Onych Onyx Ooph Oophor Opac Opaq Ophi Opht Ophtalmo Opia Opio Opis Opistho Opiu Opoc Opod Opop Opot Opso Oral Oran Orch Orchi Orcé Orex Orga Organo Oro Orse Orth Ortho Os Osm Osph Oss Ostéo Ot Otal Otite Oto Otoc Ovai Ovar Ovari Over Ovip Ovov Ovul Ox Oxac Oxal Oxam Oxo Oxy Oxya Oxyd Oxyg Oxyt
Oralité
Psychologie psychiatrie, pédiatrie, stomatologie Adj. * oral : du latin os, oris {oro-, -oral}, relatif à la bouche, au langage parlé ; * ité : du suffixe -(e)té, -(i)té qui transforme un adjectif en substantif. L'oralité est le caractère de ce qui est oral, ou de tout ce qui se rapporte à la bouche, c'est-à-dire aussi bien l'alimentation et la respiration que la perception, la gustation et la communication. * L'oralité primaire ou phase orale primaire commence avant la naissance (on parle alors d'oralité anténatale), dès que le fœtus suce son pouce (dès le 5e - 6e mois de grossesse) et déglutit le liquide amniotique. Cette phase se poursuit après la naissance, jusqu'à 6 - 9 mois environ et se caractérise maintenant par la succion (sein, tétine) et la déglutition, mais aussi par la ventilation pulmonaire et le fonctionnement des cordes vocales : pleurs, cris, vocalises et gazouillis. * L'oralité secondaire ou phase orale volontaire : elle commence quand le bébé complète progressivement ses tétées strictement lactées (liquides) par une alimentation solide à la cuiller, découvrant ainsi progressivement la mastication et modifiant sa respiration pendant ses repas. Les cris et les gazouillis vont progressivement faire place à un langage de plus en plus élaboré. La compréhension de ces différents stades a été importante en psychopathologie, notamment dans la recherche des causes des TCA ou troubles du comportement (ou des conduites) alimentaire(s) et en particulier des anorexies mentales. En effet, chez les très jeunes enfants comme chez les adolescents, il est important, pour le médecin traitant, de savoir si un TCA est le résultat d'une ou plusieurs causes somatiques (dysfonctionnement d'une partie du tube digestif et/ou de ses annexes, malformation anatomique, tumeur ...) ou de causes psychogènes. Dans ce dernier cas, l'anamnèse, quand elle est possible, devra rechercher des rapports avec le TCA en cours et le déroulement de ces différentes phases d'oralité.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc