Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations O Ob Obli Obs Obès Obés Occi Occl Ocul Ocyt Odeu Odon Odont Odor Odyn Oedème Oedém Oeil Oeso Oest Oestro Olfa Olfact Olig Oligo Omal Omar Ombi Ombilic Omen Oment Omo Omod Omop Omot Omph Omphal Oméga Onch Onco Ongu Onir Onom Onoma Onyc Onych Onyx Ooph Oophor Opac Opaq Ophi Opht Ophtalmo Opia Opio Opis Opistho Opiu Opoc Opod Opop Opot Opso Oral Oran Orch Orchi Orcé Orex Orga Organo Oro Orse Orth Ortho Os Osm Osph Oss Ostéo Ot Otal Otite Oto Otoc Ovai Ovar Ovari Over Ovip Ovov Ovul Ox Oxac Oxal Oxam Oxo Oxy Oxya Oxyd Oxyg Oxyt
Oesophage (cancer de l')
Cancérologie, gastroentérologie, chirurgie digestive N. m. * œsophage : du grec oisophagos {œsophag(o)-}, qui porte ce que l’on mange, en rapport avec l’œsophage. Cette description concerne la tumeur maligne qui se développe dans la muqueuse œsophagienne sous la forme d'un carcinome épidermoïde, dans la partie supérieure ou d'un adénocarcinome dans la partie inférieure. On a constaté récemment une recrudescence importante de ce cancer redoutable qui est dû, pour un nombre important de cas à l'alcoolisme ou/et au tabagisme. Ce sont évidemment des facteurs aggravants, car dans cette hypothèse, le cancer de l'œsophage est souvent accompagné d'un autre cancer dans le pharynx ou le larynx ou les voies respiratoires supérieures (trachée, bronches, poumon). Autre cause possible de l'apparition de ce cancer de l'œsophage : sa formation sur une lésion préexistante, comme l'œsophagite peptique (généralement due au RGO - reflux gastro-œsophagien acide) ou l'achalasie œsophagienne qui est la perte de la relaxation de l'œsophage et qui provoque souvent un endobrachyœsophage (anomalie du point de jonction entre l'œsophage et l'estomac). Le problème majeur de ce cancer est qu'il reste longtemps asymptomatique (il ne se manifeste par aucune douleur ni gène) et, quand on se rend compte d'une difficulté ou d'une douleur à la déglutition, il est déjà très avancé et le déclin de l'état général est rapide. C'est probablement une des raisons pour laquelle, dans les hôpitaux et cliniques, la gastroscopie (visualisation par endoscopie ou fibroscopie du pharynx, de l'oesophage, du cardia et de l'estomac, quelquefois même du duodénum) est systématiquement associée à la coloscopie et, dans la négative, il y a lieu de la demander, surtout si l'examen est pratiqué sous anesthésie générale. C'est l'un des meilleurs moyens de prévention (en plus de l'arrêt immédiat du tabagisme et de l'alcoolisme) car, en plus de la visualisation de toute la muqueuse œsophagienne, le médecin peut intervenir en pratiquant une biopsie (prélèvement) de la muqueuse pour examen en laboratoire d'anatomopathologie. Le traitement d'une tumeur maligne de l'œsophage est essentiellement chirurgical et consiste en une œsophagectomie (ablation de la portion concernée de l'œsophage) avec suture des deux bords. Si nécessaire, l'estomac sera remonté dans la cage thoracique. Ce traitement chirurgical sera complété (comme pour les autres cancers et en fonction de la gravité) par une radiothérapie ou/et une chimiothérapie.
© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc