Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations O Ob Obli Obs Obès Obés Occi Occl Ocul Ocyt Odeu Odon Odont Odor Odyn Oedème Oedém Oeil Oeso Oest Oestro Olfa Olfact Olig Oligo Omal Omar Ombi Ombilic Omen Oment Omo Omod Omop Omot Omph Omphal Oméga Onch Onco Ongu Onir Onom Onoma Onyc Onych Onyx Ooph Oophor Opac Opaq Ophi Opht Ophtalmo Opia Opio Opis Opistho Opiu Opoc Opod Opop Opot Opso Oral Oran Orch Orchi Orcé Orex Orga Organo Oro Orse Orth Ortho Os Osm Osph Oss Ostéo Ot Otal Otite Oto Otoc Ovai Ovar Ovari Over Ovip Ovov Ovul Ox Oxac Oxal Oxam Oxo Oxy Oxya Oxyd Oxyg Oxyt
Oedème de la macula
Ophtalmologie, angiologie N. m. * œdème : du grec oidêma {œdém(o)-}, gonflement pathologique du tissu sous-cutané ; * oculaire : du latin ocularius, de oculus {ocul(o)-}, œil. Un œdème oculaire est une infiltration de liquide séreux dans les tissus de l'œil. Selon la localisation de cette pathologie, on distingue plusieurs types d'œdèmes. * L'œdème conjonctival ou chémosis est une infiltration de liquide sous la conjonctive, provenant généralement d'une contusion, d'une brûlure ou d'une conjonctivite allergique. Il en résulte un gonflement indolore et translucide de la conjonctive. Cette affection est sans gravité et se soigne avec des collyres et des pommades contenant un anti-inflammatoire. * L'œdème cornéen (ou œdème de la cornée), comme le précédent, peut résulter d'une contusion, d'une brûlure mais aussi d'une kératite (inflammation de la cornée) ou d'une maladie génétique. Le risque est une opacification progressive de la cornée et donc une baisse de l'acuité visuelle. Les traitements reposent sur l'application d'anti-œdémateux et de collyres anti-inflammatoires. * L'œdème maculaire (ou œdème de la macula - la macula est la tache jaune de la rétine) est une infiltration de liquide sous la rétine, au niveau de la macula et résulte le plus souvent d'une HTA (hypertension artérielle), d'un diabète ou d'une occlusion de la veine centrale de la rétine. Cette pathologie produit une baise importante de l'acuité visuelle et peut provoquer en plus un décollement de la rétine. * L'œdème palpébral (du bas latin palpevra, du latin classique palpebra [palpébr(o)-, -palpébral], relatif aux paupières) résulte d'un traumatisme ou d'un orgelet et provoque un gonflement parfois rougeâtre de la paupière. * Dans l'œdème papillaire (du latin papilla [papill(o)-], mamelon du sein et, par extension, papille : petite éminence saillante à la surface d’une muqueuse et de la peau ou départ du nerf optique au niveau de la rétine) c'est la papille de la rétine (ou point aveugle), départ du nerf optique qui est touchée par une infiltration de liquide. Lorsque la cause est une HTA intracrânienne, les deux yeux sont touchés. Dans les autres cas (un seul oeil concerné), les causes peuvent être nombreuses : papillite (inflammation de la papille), ischémie papillaire, c'est-à-dire irrigation sanguine insuffisante de cette région de la rétine, SEP (sclérose en plaques) ... Il n'est pas rare que cette pathologie même soignée, laisse des séquelles visuelles. Schéma : Coupe sagittale de l'œil.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc