Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations N Naev Nano Narc Nasi Naso Natr Nerf Neuro Neut Neutr Noci Nod Noda Nodo Nodu Noo Nor Nora Norm Noré Noso Nucl Nuclé Nyct Nyst Nœud Nævi Nævo Nævu Nécr Nécro Néga Négat Néo Néph Néphr Névr
Nerf péronier commun
Neurologie, anatomie, neurochirurgie, rééducation fonctionnelle Adj. et n. m. * sciatique : du bas latin sciaticus, du grec iskhiadikos, de iskhion, hanche. Le nerf sciatique on l'appelle aussi le nerf ischiatique) est le plus gros nerf du corps humain (environ 1,5 cm de diamètre), mais aussi le plus long et assure la motricité et la sensibilité de tout le membre inférieur (hanche, cuisse, jambe et pied). Il se forme par la réunion de racines nerveuses issues de la moelle épinière, au niveau L4 (4e vertèbre lombaire) à S3 (3e vertèbre sacrée) au niveau du plexus sacré. Traversant le bassin par une ouverture osseuse : la grande échancrure, il passe sous les muscles des fesses, puis entre la tubérosité de l'ischion et le grand trochanter du fémur et longe la cuisse sur sa face postérieure. A la cuisse, il donne des branches aux 3 muscles de la région postérieure : semi-membraneux, semi-tendineux et biceps crural, ainsi qu'au grand adducteur. Juste en haut du genou, au jarret, il se divise en 2 branches : * Le SPE ou (nerf) sciatique poplité (du latin poples, poplitis, jarret, relatif au jarret, c'est-à-dire au creux du genou ou creux poplité) externe ou nerf péronier commun ou nerf fibulaire commun (la fibula est le péroné), qui longe le muscle biceps, passe sur le bord externe du creux poplité (c'est le creux du genou) en direction de la tête du péroné qu'il contourne par l'arrière à la face antéro-externe de la jambe. Il donne une branche au muscle jambier antérieur, un rameau accessoire du saphène externe, pour la peau du tiers inférieur de la jambe et du talon et un rameau cutané-péronier pour ceux de la face interne de la jambe. Puis le SPE se divise en : a) nerf tibial antérieur ou nerf fibulaire profond ou nerf péronier profond, qui donne des branches aux muscles antérieurs de la jambe, aux pédieux et collatéraux dorsaux profonds de l'espace entre le premier et le deuxième orteil. Il innerve aussi le gros orteil et le deuxième ; b) nerf musculo-cutané ou nerf fibulaire superficiel ou nerf péronier superficiel qui se distribue aux muscles péroniers latéraux, traverse l'aponévrose jambière et donne les collatéraux dorsaux des 3e, 4e et 5e orteils. * Le SPI ou (nerf) sciatique poplité interne ou nerf tibial, qui descend verticalement dans la loge postérieure de la jambe, en arrière de la veine et de l'artère poplitées, dont il donne des branches aux muscles jumeaux, plantaire grêle et poplité, mais aussi à l'articulation du genou et une branche cutanée, le saphène tibial ou externe qui donne des filets nerveux à la peau du côté externe du talon, contourne la malléole externe et fournit les collatéraux dorsaux interne et externe du petit et du quatrième orteil. Arrivé à l'anneau du soléaire, le SPI prend le nom tibial postérieur, accompagne l'artère du même nom et donne des branches aux muscles profonds de la région postérieure de la jambe. Parvenu ensuite à la face interne du calcaneum (os du talon), il se divise en a) plantaire interne (ou médial) qui irrigue les muscles de la région interne de la plante du pied, les deux premiers lombricaux et fournit les collatéraux plantaires des trois premiers orteils ; b) plantaire externe (ou latéral) qui se distribue à tous les autres muscles et fournit les collatéraux plantaires des orteils 4 et 5 à la partie externe du pied.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc