Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations N Naev Nano Narc Nasi Naso Natr Nerf Neuro Neut Neutr Noci Nod Noda Nodo Nodu Noo Nor Nora Norm Noré Noso Nucl Nuclé Nyct Nyst Nœud Nævi Nævo Nævu Nécr Nécro Néga Négat Néo Néph Néphr Névr
Nanoscience
Spécialité médicale, pharmacologie, cancérologie N. f. * nano : du grec nanos , nain ; préfixe qui divise une unité par un milliard ; * médecine : du latin medicus {médic(o)-}, qui guérit, qui concerne la médecine. La nanomédecine est une branche relativement nouvelle des nanosciences, extrêmement prometteuse, qui apporte de nouveaux outils diagnostiques, des médicaments plus ciblés et donc beaucoup plus efficaces et qui bénéficie de très nombreuses recherches dans le monde. C'est le développement des nanotechnologies (technologies appliquées à l'infiniment petit) et plus particulièrement des nanobiotechnologies (appliquées au vivant) qui a permis à la médecine ces avancées dans de nombreux domaines, comme la pharmacologie, l'exploration fonctionnelle de l'intestin ; en 2001, une équipe de Strasbourg a mis au point une caméra de la taille d'une gélule, que l'on avale et qui parcourt de façon naturelle tout le tube digestif, permettant ainsi la réception d'un très grand nombre d'informations. Les nanomédicaments sont plus performants et moins toxiques car leurs effets thérapeutiques sont bien mieux contrôlés. Une nanoparticule est 70 fois plus petite d'une hématie (globule rouge). Des nanosphères ou nanocapsules contenant une substance active peuvent être administrées par voie IV (intraveineuse) et atteindre directement leur cible, sans aucune déperdition du principe actif en cours de route et donc sans effet secondaire. Les chercheurs s'intéressent à de tels "missiles" chargés d'oxyde de fer qui, chauffés à distance, pourraient reconnaître les cellules tumorales et les détruire. Nano2Life est le premier réseau d’excellence européen reconnu par la Commission Européenne dans le 6ème Programme Cadre de Recherche et Développement. Il vise à réduire le morcellement des nanobiotechnologies européennes en intégrant 23 centres ou régions jusqu’ici indépendants, ayant une expérience reconnue dans la mise en œuvre de programmes en nanobiotechnologies. Un groupe de 21 sociétés privées de haute technologie est également associé à ce réseau. A la convergence des nanotechnologies et des biotechnologies, les nanobiotechnologies (biopuces, laboratoires sur puces, biocapteurs…) ont de nombreuses applications : diagnostic médical, développement de nouveaux médicaments, contrôles alimentaires, analyse bactérienne de l’eau, diagnostic hors laboratoire. L’objectif de Nano2Life est d’intégrer l’expertise européenne existante dans le domaine des nanobiotechnologies et de rendre l’Europe plus concurrentielle y compris dans le transfert industriel. Nano2Life doit préparer les fondements de l’Institut Européen des NanoBiotechnologies, ciblé sur la compréhension de l’interface à l’échelle nanométrique entre des entités biologiques et non biologiques, et sur les applications potentielles des nanobiotechnologies dans des nouveaux capteurs pour la médecine, la pharmacie, l’environnement et la sécurité environnementale ou alimentaire.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc