Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations I Iatr Iatro Icht Ictu Ictè Idio Ili Ilio Iliu Ilé Iléo Immu Immun Immuno Impa Inap Inci Inco Incu Indi Indé Infa Infe Infl Infr Ingu Inhi Inno Inop Inos Inot Inse Inso Insu Insuli Inte Inter Into Intr Intra Intro Ion Ioni Iono Ipse Ipsi Ipso Ipsé Irid Iris Irit Isch Ischi Iso Isog Isot Isov Isth Ixod
Ionogramme
Médecine biologique, hématologie N. m. * iono : du mot anglais ion, venant lui-même du participe présent du grec ienai {ion(o)-, -ionique}, aller, qui se déplace : * gramme : du mot anglais ion, venant lui-même du participe présent du grec ienai {ion(o)-, -ionique}, aller, qui se déplace et du grec gramma, , lettre, écriture et par extension, enregistrement écrit. Un ionogramme est une formule ou un graphique qui indique la concentration des différents anions et cations d'un liquide organique (sang, urine ...). Les concentrations sont exprimées en mEq/L (milliéquivalents par litre) ou en mmoles/L (millimoles par litre). En général, un ionogramme comprend le dosage du sodium (Na+), potassium (K+), calcium (Ca++), magnésium (Mg+), chlore (Cl-), bicarbonates, protéines, phosphates, sulfates, entre autres. L'ionogramme est prescrit lorsqu'un médecin suspecte une maladie ou un dysfonctionnement risquant de perturber l'équilibre hydroélectrolytique des liquides de l'organisme, tels une diarrhée, un œdème, une insuffisance rénale, une déshydratation ou au contraire une hyperhydratation (rétention d'eau), mais aussi pour s'assurer qu'un traitement (corticothérapie, diurétique) ne perturbe pas cet équilibre. Lorsqu'il est important de vérifier le fonctionnement rénal ou surrénalien, le médecin associe souvent l'ionogramme urinaire à celui du sang.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc