Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations I Iatr Iatro Icht Ictu Ictè Idio Ili Ilio Iliu Ilé Iléo Immu Immun Immuno Impa Inap Inci Inco Incu Indi Indé Infa Infe Infl Infr Ingu Inhi Inno Inop Inos Inot Inse Inso Insu Insuli Inte Inter Into Intr Intra Intro Ion Ioni Iono Ipse Ipsi Ipso Ipsé Irid Iris Irit Isch Ischi Iso Isog Isot Isov Isth Ixod
Ictère hémolytique
Hépatologie, médecine biologique, hématologie N. m. * ictère : du latin icterus, du grec ikteros, {ictér(o)-}, jaunisse ; * hémo : du grec haima, {-émie, héma-, hémat(o)-, hémo-} : relatif au sang ; * lytique : du grec lusis {lys(o)-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique, -lysine}, dissolution. Plus connu sous le nom de jaunisse, l'ictère est une coloration jaunâtre plus ou moins intense de la peau, de la sclérotique ou "blanc de l'œil" et des muqueuses, du fait de leur imprégnation par des pigments biliaires et en particulier la bilirubine. On distingue schématiquement 3 grands groupes d'ictères : les ictères hémolytiques qui s'accompagnent d'une destruction excessive de l'hémoglobine, les ictères par hépatite (* hépato : du grec hêpar [hépato-, hépar(o)-, hépatique], foie ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire) qui résultent dans la plupart des cas, d'une infection des cellules hépatiques, et les ictères par obstruction ou par rétention, dont la cause est un obstacle à l'écoulement de la bile dans le duodénum (calculs, bouchons muqueux, tumeurs). Adj. et n. : ictérique : qui détermine une jaunisse ou qui en est atteint ; ictérigène : tout facteur capable de provoquer l'apparition d'un ictère. Schéma : Dégradation des hématies - origine de la bilirubine.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc