Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations I Iatr Iatro Icht Ictu Ictè Idio Ili Ilio Iliu Ilé Iléo Immu Immun Immuno Impa Inap Inci Inco Incu Indi Indé Infa Infe Infl Infr Ingu Inhi Inno Inop Inos Inot Inse Inso Insu Insuli Inte Inter Into Intr Intra Intro Ion Ioni Iono Ipse Ipsi Ipso Ipsé Irid Iris Irit Isch Ischi Iso Isog Isot Isov Isth Ixod
Ictère d'inoculation
Hépatologie, médecine biologique, hématologie N. m. * ictère : du latin icterus, du grec ikteros, {ictér(o)-}, jaunisse ; * inoculation : du latin inoculare , œil, vacciner contre la petite vérole. L'ictère d'inoculation est plus connu sous le nom d'hépatite B Quelques chiffres (Fondation pour la Recherche Médicale - janvier 2001 http://www.frm.org/ ) : 2 milliards de personnes infectées dans le monde, 100 000 nouvelles contaminations par an dont 10 000 hépatites aiguës en France. Les modes de contamination sont les mêmes que pour le VIH, avec une différence importante : le VHB (virus de l'hépatite B) est beaucoup plus infectieux. Les individus les plus concernés sont les consommateurs de drogues par injection (voie parentérale) et les personnes qui ont des partenaires sexuels multiples. Vaccin efficace à 100%, remboursé par la Sécurité Sociale. Le dépistage (obligatoire au 6e mois de grossesse) et la vaccination devraient être systématiques pour toutes les personnes présentant un risque : nées en Afrique ou en Asie, toxicomanes, partenaires sexuels multiples. La transmission maternofœtale est également possible. Le VHB ou HBV (virus de l'hépatite B) est apporté par le sang, puis infecte les cellules hépatiques dans lesquelles il se multiplie. Libérés par les hépatocytes malades, ils envahissent les cellules voisines. Une inflammation persistante s'installe. A la nécrose des cellules succède la fibrose (remplacement des cellules mortes par un tissu fibreux non fonctionnel). La maladie progresse vers la cirrhose. Le traitement repose sur l'interféron alpha et sur un autre antiviral : la ribavirine. Un site à consulter pour en savoir plus : http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/hepatitec/ A noter que l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande maintenant la vaccination des adolescents de 11 à 15 ans dans tous les pays du monde, c'est-à-dire avant les rapports sexuels. Il existe un vaccin combiné pour les hépatites A et B.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc