Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations H Hall Hanc Hapt Hept Hern Herp Hexa Hexo Hidr Hist Histo Holo Holt Homi Homme Homo Homé Homéo Horm Hormon Hume Humé Humér Hunt Hyal Hyda Hydat Hydr Hydro Hydrox Hygi Hype Hyper Hyph Hypn Hypo Hypé Hyst Hystér Hédo Héli Hém Héma Hémato Hémi Hémo Hépa Hépat Hépato Héro Hété Hétéro
Hyperbilirubinémie
Hépatologie, gastroentérologie, médecine biologique, endocrinologie et métabolismes N. f. * hyper : du grec huper , au-dessus (anatomie) ou supérieur à la normale, en intensité ou en quantité ; * bili : du latin bilis {bile, -bilie, -biliaire, -biline}, liquide jaunâtre sécrété par le foie ; relatif à la bile ; * rubine : du latin ruber , rouge, ancien nom de certains pigments rouges ; * émie : du grec haima, {-émie, héma-, hémat(o)-, hém(o)-} : relatif au sang. La bilirubinémie ou bilirubinémie totale représente la quantité de bilirubine (libre et conjuguée) dans le sang, bien que la bilirubine conjuguée soit normalement absente du sérum.. Ce pigment biliaire est normalement présent dans le sang sous forme de bilirubine libre et est responsable de la coloration jaunâtre du plasma et du sérum sanguin. Il existe dans le commerce, des bandelettes réactives du type "Bilur-Test" qui permettent une bonne appréciation de la bilirubinémie. Les valeurs normales de la bilirubinémie varient entre 3 et 8 mg/L, soit 5,1 à 13,7 μmol/L et ces valeurs sont normalement un peu inférieures chez la femme. L'hyperbilirubinémie, lorsqu'elle dépasse 20 mg/L, traduit l'existence d'un ictère ou jaunisse. L'hypobilirubinémie se produit dans des périodes hémorragiques ou dans certaines anémies.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc