Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations H Hall Hanc Hapt Hept Hern Herp Hexa Hexo Hidr Hist Histo Holo Holt Homi Homme Homo Homé Homéo Horm Hormon Hume Humé Humér Hunt Hyal Hyda Hydat Hydr Hydro Hydrox Hygi Hype Hyper Hyph Hypn Hypo Hypé Hyst Hystér Hédo Héli Hém Héma Hémato Hémi Hémo Hépa Hépat Hépato Héro Hété Hétéro
Hémangiome tubéreux superficiel
Angiologie et médecine vasculaire, cancérologie, dermatologie N. m. * hémo : du grec haima, {-émie, héma-, hémat(o)-, hémo-} : relatif au sang ; * angio : du grec aggeion , vaisseau ; * ome : du grec -ôma,{-ome, -oma}, maladie, corps, tumeur, tuméfaction ; * tubéreux : du latin médicinal tuberculum, de tuber {tubercul(o)-} petite tumeur ; * superficiel : du latin superficialis, relatif à la surface de quelque chose, de super, au-dessus et facies, face. Un hémangiome (syn. : angiome) est une prolifération hyperplasique transitoire du mésenchyme angioformateur, formée d'une grosse masse cellulaire avec multiplication cellulaire endothéliale (ce sont les cellules du revêtement interne qui se multiplient de façon anormale), alimentée par des vaisseaux nouvellement formés. C'est la malformation la plus fréquente des vaisseaux sanguins qui a son origine dans la période embryonnaire. Les masses ainsi formées peuvent avoir une taille importante, affecter toutes les régions du corps, être capillaires, caverneuses, ulcérées ou non. Les chirurgiens parlent d'hémangiome géant lorsque sa taille atteint ou dépasse 4 cm de diamètre. Après une phase d'évolution dans les premiers mois ou les premières années de la vie, l'hémangiome peut subir une involution, c'est à dire régresser lentement pendant plusieurs années. L'hémangiome hépatique (du grec hêpar [hépato-, hépatique], foie) ou hémangiome du foie est la plus fréquente des tumeurs bénignes du foie. Il ne se manifeste généralement par aucun signe clinique particulier et n'est donc découvert que lors d'un examen tel l'échographie, l'IRM, la scintigraphie, par ex. où ils constituent des masses hyperéchogènes bien délimitées. L'hémangiome hépatique résulte le plus souvent de la malformation d'une artériole hépatique et se présente sous la forme d'une ou plusieurs masses rouges sombres, parfois lobulées. Généralement de petite taille, ils peuvent atteindre plusieurs dizaines de cm et ont la structure de cavités (= hémangiomes caverneux) de tissu conjonctif remplies de sang, avec parfois des fibroses associées ou des thromboses. Ces pathologies n'apparaissent qu'exceptionnellement sur les capillaires (hémangiomes capillaires). L'hémangiome intramusculaire est une malformation ou une néoformation veineuse à l'intérieur d'un ou plusieurs muscles. Il peut régresser spontanément, rester stable ou au contraire évoluer pendant toute la vie. Sa distinction d'un sarcome est souvent difficile et, selon sa position, sa taille, l'exérèse reste le traitement chirurgical de choix. L'hémangiome intramusculaire peut apparaître brutalement lors d'un traumatisme, devenir gênant voire douloureux, être visible sous la peau ou situé dans les profondeurs du muscle ... L'hémangiome sous-cutané peut apparaître n'importe où sous la peau. Il provoque la formation d'une zone boursouflée bleuâtre, parfois parcourue de télangiectasies, petits vaisseaux sanguins sinueux. Dans la plupart des cas, ces hémangiomes sous-cutanés sont pulsatiles, c'est-à-dire qu'ile battent comme le pouls. L'hémangiome tubéreux (du latin tuber, tuberosus [tuber(o)-], excroissance) se caractérise par sa forme (comme une fraise écrasée) et sa couleur rougeâtre. Lorsqu'il est superficiel, l'hémangiome tubéreux se développe très rapidement pendant les premiers mois de la vie puis cesse toute évolution. Quant à l'hémangiome tubéreux mixte, situé en surface mais se prolongeant en profondeur, il peut atteindre des proportions énormes. L'hémangiome vertébral et l'hémangiome cérébral se situent au niveau de la colonne vertébrale (rachis) ou de l'encéphale et sont dans la plupart des cas bénins et asymptomatiques. Selon leur situation, ils peuvent être qualifiés d'épiduraux (l'adjectif épidural qualifie l'espace situé immédiatement autour (à l'extérieur) de la dure-mère. C'est la méninge la plus externe, située autour de l'arachnoïde contenant le LCR ou liquide céphalorachidien, elle-même entourant la pie-mère, nourricière et au contact du tissu nerveux) et c'est leur volume et leur localisation précise qui détermine ou non une intervention neurochirurgicale. Il existe un très grand nombre d'hémangiomes qui diffèrent par leur forme et leur taille, leur localisation, leur évolution, entre autres. Quelques exemples : l'hémangiome parotidien qui affecte les parotides (ce sont des glandes salivaires), l'hémangiome péri-orificiel (autour d'un orifice naturel, l'hémangiome nasal ou narinaire, appelé aussi hémangiome Cyrano lorsqu'il se développe sur l'apex nasal, orbitaire ou palpébral lorsqu'il se développe sur le pourtour de l'oeil ou sur la paupière.
© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc