Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations C Cach Caco Cadh Cadu Caec Cail Cal Calc Calcan Calcul Call Camp Campt Cana Canc Cancer Cand Capi Capill Caps Carb Carc Carcin Card Cardi Cardio Carm Cart Cary Carè Caré Cata Cath Cato Caté Caus Cave Cavi Cavo Cavu Cein Cell Cellul Cent Cerv Cervic Cham Chei Chev Chik Chim Chimio Chir Chla Chlo Chlor Chol Chon Chondr Chor Chori Choré Chro Chrom Chroma Chromo Chry Chyl Chym Chéi Chéil Chél Chém Cinq Circ Cirr Cirs Clai Clar Clau Clav Clea Clim Clin Clit Clon Cléid Coag Coar Cobl Cocc Coch Cochlé Coda Code Codo Codé Coeli Col Coli Coll Colo Colp Coma Comp Comé Con Conc Cond Cong Coni Conj Conn Cons Cont Contra Contre Conv Coor Coph Copr Coqu Cord Corn Coro Corp Cort Cortic Cory Cost Coty Cox Coxa Coxo Cran Crani Cras Craw Cres Crev Cric Cris Crow Crue Cruo Crur Crya Crye Cryo Cryp Crypto Crân Créa Créat Crén Crép Cubi Cubit Cura Curc Cure Curi Cut Cyan Cycl Cyph Cyst Cyth Cyto Cœli Cœur Cæca Cæco Cæcu Céph Céphal Céré Cérébe Cérébr Côlo Côn Cône Côte
Conjonctive
Ophtalmologie, anatomie N. f. * conjonctive : du latin conjunctus, de conjungere {conjonctiv(o)-}, unir, joindre. En anatomie, relatif à le conjonctive, membrane qui tapisse la face interne des paupières et la face antérieure de l’œil. La conjonctive fait partie des annexes de l'oeil et a un rôle essentiel de protection. Le schéma montre les principaux muscles oculomoteurs et les deux paupières, supérieure et inférieure. C'est une fine membrane muqueuse transparente qui tapisse la face interne des paupières (conjonctive palpébrale ou conjonctive tarsale), ainsi que la partie périphérique de la cornée (conjonctive bulbaire). Le rôle essentiel de la conjonctive est la protection du globe oculaire, mais elle participe aussi, du fait de la présence dans son épaisseur de glandes lacrymales secondaires, à l'élaboration du film lacrymal et à la nutrition de la cornée. * la conjonctivoplastie (du grec plassein [plast(o)-, -plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organe) est la chirurgie plastique et reconstructrice de la conjonctive. Elle contient donc toutes les opérations de la chirurgie ophtalmique qui ont ce but, per exemple la réparation d'un symblépharon (*), la reconstruction du cul-de-sac conjonctival, avec ou sans greffe, entre autres. (*) Symblépharon : N. m. * sym : du préfixe grec sun [syn-, sym-], avec ; * blépharon : du grec blepharon [bléphar(o)-, -blépharie], paupière. Un symblépharon est une adhérence plus ou moins importante de la paupière au globe oculaire par des brides cicatricielles. Il peut être primaire et congénital ou résulter d'une pathologie, comme une brûlure par exemple, avec altération cicatricielle. La chirurgie ophtalmique pratiquée quelques mois après l'accident vient à bout de ces séquelles. Dans certains cas graves nécessitant une réparation de la surface oculaire, l'ophtalmologiste peut pratiquer une greffe de membrane amniotique, généralement très bien supportée. Elle a un rôle de substrat sur lequel les cellules de la conjonctive migrent et se multiplient, reconstituant une cornée saine. Il n'y a pas de phénomène de rejet car elle n'exprime pas d'antigènes, et se résorbe quand la cornée est régénérée.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc