Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
Bleu patenté V
Nutrition, toxicologie et santé publique N. m. * patenté : du latin patens, ouvert, évident, manifeste, confirmé, attitré, participe présent de patere, être visible ; * V : correspond au numéro 5. [Angl. : Food Blue 5 ou Sulphan Blue, Xylene blue] Remarque préalable. Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque tous nos aliments solides ou liquides. Ils sont utilisés dans l'industrie alimentaires pour certaines de leurs propriétés et sont régis par le décret du18 septembre 1989 : colorants E100 à E199, conservateurs E200 à E299 pour la conservation et l'inhibition du développement des micro-organismes, antioxydants E300 à E321 pour le ralentissement des phénomènes d'oxydation, agents de texture E322 à E495 (émulsifiants, stabilisants, épaississants et gélifiants) pour améliorer la présentation et la tenue des aliments, exhausteurs de goût E620 à E637. En France, c'est la DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, qui contrôle la présence des additifs dans les produis alimentaires. * DJA : Dose journalière admissible. [Angl. :Acceptable Daily Intake ou ADI] C'est la dose d'additif qu'une personne peut ingérer tous les jours de sa vie sans risque appréciable pour sa santé, c'est à dire sans effet secondaire. Elle est en moyenne 100 fois inférieure à la dose pour laquelle on a vu, dans les études toxicologiques, apparaître un risque. La DJA s'exprime en mg/kg de poids corporel. Une DJA de 1 signifie qu'une personne de 60 kg peut absorber une dose de 60 mg par jour sans risque pour sa santé. (D'après la DGCCRF) RENSEIGNEMENTS SUR LE PRODUIT. Colorant bleu. Origine : Synthèse chimique. Dénomination chimique : sel calcique ou sodique du sel interne hydroxyde de N-éthyl N-[[(diéthylamino-4 phényl) (hydroxy-5 disulfo-2,4 phényl) méthylène]-4 cyclohexadiène-2,5 ylidène-11 éthaneaminyium. Formule chimique : en sel de calcium : (C27H31N2O7S2)2Ca ; en sel de sodium : C27H31N2NaO7S2. E131 ou bleu patenté V n'est pas très utilisé, mais on peut en rencontrer dans certaines sucreries et chewing-gum. Il est interdit comme colorant alimentaire en Australie, Etats-Unis, et Norvège. En médecine, il est utilisé dans la lymphangiographie pour colorer les vaisseaux lymphatiques, en cancérologie pour mettre en évidence les ganglions sentinelle et en chirurgie dentaire pour révéler la plaque dentaire. Chez certaines personnes, il peut provoquer des réactions allergiques, avec éruption, démangeaisons, parfois nausées, hypotension, et dans de rares cas un choc anaphylactique. Il est fortement déconseillé aux enfants. Il est parfois associé avec E104 (jaune de quinoléine) pour obtenir un colorant vert. DJA : 2,5 mg/kg de poids corporel. TOXICITÉ : A éviter.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc