Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
Biliaire (lithiase)
Hépatologie, chirurgie digestive N. f. * bili : du latin bilis {bile, -bilie, -biliaire, -biline}, liquide jaunâtre sécrété par le foie ; relatif à la bile ; * aire : du suffixe -aire d’origine latine, servant à former un substantif ou un adjectif à partir d’une racine ; * calcul : du latin calculus , petit caillou. Le terme cholélithe (* cholo, cholé : du grec kholê [chol(é)], bile ; * litho, lithe, du grec lithos [-lithe, ou -lite, -lithique, lith(o)-, -lithiase], pierre) est synonyme de calcul biliaire. La lithiase biliaire ou lithiase cholécystique (ou calcul biliaire) ou cholélithiase est une concrétion qui se forme dans la vésicule biliaire ou dans les voies biliaires. En général, les calculs biliaires sont essentiellement constitués de cholestérol, de pigments et de sels biliaires. Il peut arriver que ces calculs s'éliminent spontanément par les voies naturelles. Sinon, ils peuvent provoquer des coliques hépatiques parfois très douloureuses. A plus ou moins long terme, cette lithiase peut provoquer une inflammation de la vésicule : c'est la cholécystite lithiasique aiguë, qui est opérée aujourd'hui par endoscopie, (cholécystectomie laparoscopique) avec un temps d'hospitalisation réduit. Autre alternative : le chirurgien peut pratiquer une cholélithotomie (du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe), c'est-à-dire une incision de la vésicule biliaire afin d'extraire, lorsque cela est nécessaire et possible, le ou les calculs. Enfin, la cholélithotripsie (du grec triptêr, triptêros [-tripsie], pilon. Du grec thrupsis [-trypsie], broiement) est l'écrasement ou le broyage ou la pulvérisation par ondes de choc d'un calcul, technique également utilisée pour les lithiases rénales. On parle de lithiase hépatique lorsqu'elle se forme dans les voies biliaires intrahépatiques (à l'intérieur du foie). La cholédocholithiase désigne la présence de tels calculs dans le canal qui reçoit la bile venant du foie, c'est-à-dire dans le canal cholédoque. La mise en évidence des calculs dans le cholédoque se fait par une cholédochographie (du grec graphein [-graphe, -graphie, -graphique, graph(o)-], écrire) ou radiographie ciblée du canal cholédoque après injection d'un produit radio-opaque. Pour extraire ces calculs, il peut être nécessaire d'inciser le canal cholédoque : c'est la cholédochotomie (du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe) ou cholédocholithotomie.

© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc