Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
Benzodiazépine
Pharmacologie N. f. * benzo: du latin benzoe {benz(o)-, -benzénique, -benzoïque}, benjoin ou encens de Java, résine aromatique tirée d’un arbre, le styrax ; * di : du préfixe grec di, deux fois ; * azépine : terme désignant un hétérocycle, comme celui du benzène, dans lequel un atome de carbone a été remplacé par un atome d’azote ; dans une diazépine, 2 carbones ont été remplacés par de l’azote. Le mot benzodiazépine est un terme générique incluant un grand nombre de molécules utilisées comme anxiolytiques, anticonvulsifiants, myorelaxants. La caractéristique des benzodiazépines est qu'elles sont basiques et très lipophiles, ce qui va leur permettre de se lier facilement aux protéines plasmatiques et de pénétrer sans difficulté dans l'encéphale où elles vont se fixer sur les récepteurs GABA (*) en augmentant son efficacité. Il en résulte un effet relaxant menant rapidement au sommeil. (*) Abrév. Gamma aminobutyrique acide. * gamma : du grec γ 3e lettre de l’alphabet correspondant à la lettre g utilisée avec d’autres lettres grecques pour classer des éléments en biochimie, ou pour désigner un rayonnement en physique ou en médecine nucléaire ; * amino : amide et amine sont des dérivés de méthylamide et méthylamine que l'on appelait ammoniaques composés ; amine désigne un composé organique obtenu par substitution à l'hydrogène de l'ammoniac de radicaux acides (-ide) ou hydrocarbonés (-ine) ; * butyro : du latin butyrum [butyr(o)-], beurre ; * acide : du latin acidus [acid(o)-], d’une saveur piquante. C'est le principal neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux central (SNC) car plus de 40% des synapses sont GABAergiques. Produit à partir de la glutamine, le GABA se fixe sur les canaux ioniques Cl- et provoque leur ouverture. Immédiatement, les ions Cl- du milieu extracellulaire pénètrent dans le compartiment postsynaptique, provoquent une hyperpolarisation de sa membrane qui devient moins excitable. L'effet du GABA est renforcé par certains tranquillisants comme le valium.

© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2020 Medicopedia Powered by JIMaroc