Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations B Baci Bacill Bact Bactér Balan Baro Bart Basa Base Basi Baso Bath Bec Benz Bi Bibl Bica Bice Bici Bicu Bila Bilan Bile Bilh Bili Binu Bio Bioc Biod Biof Biol Biom Biot Bipo Blas Blast Blen Blenn Bleu Bloc Blépha Bobb Borb Borr Botu Bouc Bouf Bour Brac Brachi Brachy Brad Brady Brom Bron Bronch Brux Bryc Bucc Bulb Bull Burs Buty Butyr Béni Bézo Bêta
Basification
Biochimie, médecine biologique N. f. * base : du grec basis , marche, point d’appui, socle, base ; en biochimie : corps capable de neutraliser un acide. En biochimie, une base est un corps qui libère des ions OH- et qui est capable de neutraliser un acide en se combinant avec lui pour former un sel. Les bases ont un pH supérieur à 7 (ceux qui ont un pH inférieur à 7 sont les acides) et certaines d'entre elles peuvent être très caustiques : ammoniaque, potasse, soude par exemple. Il existe un synonyme qui n'est pratiquement plus employé aujourd'hui : alcali - n. m. * de l’arabe al-qilyi (1509) [alcali, alcalin(o)-], la soude. Ce sont des hydroxydes des métaux alcalins : césium, francium, lithium, potassium, rubidium et sodium. On qualifie d'alcali marin la soude NaOH (ou hydroxyde de sodium), d'alcali minéral le carbonate de sodium, d'alcali volatil l'ammoniac NH3 (ou gaz ammoniac), d'alcali végétal la potasse KOH (hydroxyde de potassium). * La basicité est le fait, pour un corps, d'être basique ou alcalin, c'est-à-dire d'avoir un pH supérieur à 7. * L'adjectif basique est synonyme de alcalin et qualifie un corps qui a les propriétés d'une base. * La basification (du latin facio, ficio, qui devient ficare en bas latin du Moyen-Age [-fication], faire, effectuer, réaliser) est le fait, pour un corps chimique de passer à l'état de base, c'est-à-dire de la neutralité ou de l'acidité à la basicité (ou d'un pH inférieur ou égal à 7 à un pH supérieur à 7). * L'adjectif basophile (du grec philos [phil(o)-, -phile, -philie], ami, qui aime) décrit le fait d'avoir une nette préférence pour les milieux basiques. Exemple : les granulocytes basophiles (ce sont des globules blancs) qui fixent électivement les colorants basiques. Ils représentent environ 0,5% des leucocytes et les granulations de leur cytoplasme contiennent des médiateurs de l'inflammation (histamine notamment) qui leurs confèrent un rôle semblable aux mastocytes. * On trouve dans certains ouvrages l'adjectif basiphile, mais il est en principe "réservé" aux plantes qui poussent préférentiellement sur les sols basiques ou alcalins.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc