Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations R Rabi Rach Rachi Radi Radici Radicul Radio Rage Re Rech Reco Rect Recto Rein Repl Resp Rhab Rhabdo Rhin Rhiz Rhom Rhum Rhumat Rhume Ribo Ronch Ronf Rosa Rose Rosé Roug Rube Rubi Rubo Rubr Rubé Rug Ruga Rugi Rugo Rugu Réac Réaction Réan Réci Réfl Rén Réna Réni Réno Répl Réso Réti Réticul Rétin Rétr Rétro
Acide ribonucléique Acide ribonucléique messager Acide ribonucléique ribosomial Acide ribonucléique ribosomique
Cytologie histologie, métabolismes cellulaires, biologie moléculaire - Adj. * ribo : du mot ribose, de arabinose, lui-même dérivé de la gomme arabique ; * nucléique : du latin nucleus [nucléo-, -nucléaire, nucléique], noyau. Pour bien comprendre la structure de la molécule d'acide ribonucléique, il faut d'abord connaître celle de l'acide désoxyribonucléique. Détails de l'ADN sur la page "Acide désoxyribonucléique". L'ARN est un acide nucléique qui utilise l'information portée par l'ADN pour synthétiser les protéines - voir ci-dessus le schéma "Du gène à la protéine" - et qui a sensiblement la structure d'un brin d'ADN, avec le désoxyribose qui est remplacé par le ribose et la thymine par l'uracile. Elle est donc composée d'un enchaînement de nucléotides, eux-mêmes formés par l'enchaînement d'un acide phosphorique, d'un ribose et d'une base purique (adénine ou guanine) ou pyrimidique (cytosine ou uracile). Dans une cellule vivante, l'ARN copie et transmet cette information génétique portée par l' ADN. Ce transfert met en jeu plusieurs variétés d'ARN :
* L'acide ribonucléique messager ou ARNm : il est synthétisé au contact de l'ADN grâce à une enzyme, l'ARN polymérase et cette synthèse s'opère de façon qu'à chaque base de l'ADN correspond la base complémentaire dans la chaîne d'ARN, avec les associations adénine - uracile, cytosine - guanine. La molécule d'ARNm ainsi constituée est donc la réplique en contretype du message héréditaire porté par l'ADN. Quand la copie est terminée, l'ARNm se sépare de l'ADN et se rend dans le cytoplasme de la cellule en passant par les pores nucléaires.
* L'acide ribonucléique ribosomial ou ribosomique ou ARNr, est le principal constituant des ribosomes - voir ci-dessus. Ce sont ces ribosomes qui vont permettre le déchiffrage du code génétique inscrit dans l'ARN messager.
* L'acide ribonucléique de transfert ou ARNt a pour rôle de transférer des acides aminés vers les ribosomes fixés sur les ARNm, où les chaînes protéiques sont en cours d'assemblage, codon par codon. Il existe une vingtaine d'ARNt différents, chacun spécifique d'un acide aminé donné. Pour en savoir beaucoup plus sur l'assemblage des protéines et le rôle des ARNt, voir la page "Protéines". Structure d'un ARNt . Par la suite, les ARNm seront détruits et leurs éléments vont permettre la synthèse d'autres molécules semblables, destinées à transmettre de nouveau le message héréditaire des chromosomes aux ribosomes.
Pour le virus VIH, tout le matériel génétique est formé par une molécule d'ARN. Les ARN ne contiennent normalement qu'un seul brin, et ne forment donc pas de structure stable avec leur complément. Par contre, les bases de l'ARN peuvent s'apparier avec d'autres régions du même brin, et donc former des structures dites secondaires, entièrement dictées par la séquence du brin d'ARN. Ces appariements intramoléculaires jouent un rôle central dans la fonction de tous les ARN, en leur imposant une structure tridimensionnelle unique. La structure des ARN de transfert ou ARNt, les adaptateurs qui permettent de décoder les ARN messagers ou ARNm, reflète parfaitement leur fonction.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc