Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abrév Abréviations R Rabi Rach Rachi Radi Radici Radicul Radio Rage Re Rech Reco Rect Recto Rein Repl Resp Rhab Rhabdo Rhin Rhiz Rhom Rhum Rhumat Rhume Ribo Ronch Ronf Rosa Rose Rosé Roug Rube Rubi Rubo Rubr Rubé Rug Ruga Rugi Rugo Rugu Réac Réaction Réan Réci Réfl Rén Réna Réni Réno Répl Réso Réti Réticul Rétin Rétr Rétro
Rhizolyse Rhizotomie
Neurologie, neurochirurgie - N. f. * rhizo : du grec rhiza [-rhize, -rise], racine, fondement ; * lyse : du grec lusis [lyso-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique], dissolution. La rhizolyse consiste en la destruction chirurgicale, par thermocoagulation, d'une ou plusieurs racines sensitives de nerfs rachidiens, dans le but essentiel de soulager des douleurs persistantes et invalidantes.
La rhizotomie (du grec tomê [tomo-, -tome, -tomie], section, coupe) est une intervention de neurochirurgie qui consiste à sectionner une ou plusieurs racines médullaires. Connue aussi sous le nom de radicotomie, cette section d'une racine nerveuse concerne le plus souvent une racines de l'une des 31 paires de nerfs rachidiens. Dans le cas de certaines dystonies en foyer, y compris le blépharospasme, le syndrome de Meige, la dystonie cervicale, et la dysphonie spasmodique, lorsque les traitements aux médicaments classiques et à la toxine botulinique ne sont plus efficaces, le neurochirurgien peut procéder à une rhizotomie. La technique est soigneusement évaluée pour chaque patient. Elle comprend le sectionnement d'un ou de plusieurs muscles qui se contractent (résection musculaire), le sectionnement des nerfs menant aux racines nerveuses profondes, près de la moelle épinière et l'ablation des nerfs à leur point d'entrée dans les muscles qui se contractent
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2018 Medicopedia Powered by JIMaroc