Dictionnaire médical

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations N Naev Nano Narc Nasi Naso Natr Nerf Neuro Neut Neutr Noci Nod Noda Nodo Nodu Noo Nor Nora Norm Noré Noso Nucl Nuclé Nyct Nyst Nœud Nævi Nævo Nævu Nécr Nécro Néga Négat Néo Néph Néphr Névr
Narcotique
Psychiatrie psychologie, pharmacologie, neurologie - N. m. * narco : du grec narkê, de narkôtikos [narc(o)-, narcose, narcotique], engourdissement ; * ique : du grec eikôs [-ique, -(ic)ien, -ienne], semblable, propre à, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs ou en d’autres substantifs. Les narcotiques sont des substances médicamenteuses ou non, utilisés comme anxiolytiques, analgésiques et anesthésiques. La France reconnaît la liste de référence des classes pharmacologiques de substances et de procédés dopants interdits, révisée et adoptée chaque année par le Groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l'Europe. L'arrêté du 2 février 2000 relatif aux substances et aux procédés mentionnés à l'article 17 de la loi n° 99-223 du 23 mars 1999 relative à la protection de la santé des sportifs et à la lutte contre le dopage. Dans ce cadre de lutte contre le dopage, les narcotiques appartiennent à la classe B et comprennent : Buprénorphine, dextromoramide, diamorphine (héroïne), hydrocodone, méthadone, morphine (une concentration supérieure à 1 microgramme par millilitre d'urine est considérée comme un résultat positif), pentazocine, péthidine, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique. La codéine, le dextrométhorphan, le dextropropoxyphène, la dihydrocodéine, le diphénoxylate, l'éthylmorphine, la pholcodine, le propoxyphène et le tramadol ne sont pas interdits. Adj. : narcotique : qui provoque la narcose. Syn. : stupéfiant.
© Georges Dolisi

< vers le menu principal Politique de confidentialité | App Privacy Policy | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2020 Medicopedia Powered by JIMaroc