Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations Vac Vaccin Vacu Vagi Vago Vagu Vair Valg Valv Vara Vari Varu Vascu Vase Vaso Vect Vein Vent Ver Verg Verm Verr Vert Vess Vidé Vill Vira Viri Viro Viru Viré Visc Vita Vite Viti Vitr Vivi Voie Vole Volo Volé Vome Vomi Vomé Vulv Végé Véla Véli Vélo Véno Vési
Vaccination antipoliomyélitique
Immunologie allergologie, épidémiologie et santé publique, parasitologie pathologies infectieuses et tropicales N. f. * vaccin : du latin médiéval vaccina qui désignait la variole de la vache ; * anti : du préfixe anti- indiquant l’hostilité, l’opposition ou la défense (contre) ; * polio : du grec polios , gris, en rapport avec la substance grise du tissu nerveux ; * myélo : du grec muelos {myél(o)-, myélie}, moelle ; * ite : du grec -itis , suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. [Angl. : Poliomyelitis vaccine, Poliovirus vaccine, Poliomyelitis vaccination] La poliomyélite est une maladie à virus qui endommage les cellules nerveuses de la moelle épinière, responsables de l'innervation des muscles striés. Il en résulte une 'inflammation de la substance grise de la moelle épinière. Il existe plusieurs formes de poliomyélites qui ne diffèrent que par les lésions qu'elles occasionnent au tissu nerveux et par la vitesse à laquelle se fait cette destruction. Ce sont les formes dites antérieures, aiguës, subaiguës ou chroniques. La poliomyélite débute par de la fièvre et d'autres symptômes infectieux comme des vomissements, des céphalées. La paralysie est fréquente, par destruction des neurones correspondants. Elle débute fréquemment par les jambes, mais peut aussi affecter tous les muscles du corps. Le vaccin antipoliomyélitique a été introduit en France dans les années 60 et a permis sa régression. Il existe deux types de vaccins : inactivé (Salk, Lépine) administré par voie sous-cutanée, ou vivant atténué (Sabin) administré par voie orale, généralement sur un sucre, contenant les trois types de virus responsables de la poliomyélite. Sur le plan immunologique, le vaccin atténué oral a l'avantage de faire apparaître les anticorps neutralisants plus rapidement, 10 jours après la première prise, et surtout de faire apparaître des IgA sécrétoires, qui permettent d'éviter le portage virus polio sauvage dans l'intestin. Mais, si aucune complication n'est attribuée au vaccin inactivé, le vaccin oral a été rendu responsable d'authentiques poliomyélites paralysantes, non seulement chez des immunodéprimés, mais aussi chez des enfants sains, heureusement exceptionnellement (1 cas pour 8,7 millions de doses distribuées). Aujourd'hui, on a pratiquement éradiqué cette maladie. La propagation du virus se fait par contact entre individus, ou par l'eau, les aliments.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc