Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations Vac Vaccin Vacu Vagi Vago Vagu Vair Valg Valv Vara Vari Varu Vascu Vase Vaso Vect Vein Vent Ver Verg Verm Verr Vert Vess Vidé Vill Vira Viri Viro Viru Viré Visc Vita Vite Viti Vitr Vivi Voie Vole Volo Volé Vome Vomi Vomé Vulv Végé Véla Véli Vélo Véno Vési
Vaccination anticoquelucheuse
Immunologie allergologie, parasitologie pathologies infectieuses et tropicales N. f. * vaccin : du latin médiéval vaccina qui désignait la variole de la vache ; * anti : du préfixe anti- indiquant l’hostilité, l’opposition ou la défense (contre) ; * coqueluche : du mot coqueluche, (XVe siècle) sorte de cagoule dont les malades atteints de cette affection se couvraient la tête. [Angl. : Pertussis vaccine, Diphtheria and tetanus toxoids and pertussis vaccine - DTP] La coqueluche est une maladie infectieuse très contagieuse, qui atteint surtout les enfants et qui est caractérisée par des quintes de toux pouvant être violentes et épuisantes. Elle est due à la bactérie Bordetella pertussis ou à Bordetella parapertussis qui sont responsables d'infections respiratoires. La coqueluche se développe par épidémie et la contamination s'opère par voie aérienne lors de contacts directs avec des personnes infectées. Dans les pays non vaccinés, la transmission se fait d'enfants à enfants. En revanche, dans les pays vaccinés depuis longtemps, la transmission se ferait maintenant d'adultes à nourrissons. La toux peut persister plus de trois semaines et est associée à des symptômes caractéristiques : reprise inspiratoire difficile et sonore ressemblant parfois au chant du coq, apnées, accès de cyanose (le visage devient bleu), ou encore vomissements survenant après les quintes. Chez les jeunes enfants, les complications majeures à craindre sont des pneumonies ou des affections neurologiques : convulsions, encéphalites. Chez le nourrisson, la coqueluche peut être très grave voire mortelle (la coqueluche est la troisième cause de mortalité due à une maladie infectieuse chez les enfants). En France, la vaccination des enfants est recommandée dès l'âge de deux mois. Le calendrier vaccinal consiste en trois injections à 2, 3 et 4 mois avec un vaccin coquelucheux à germes entiers associé aux vaccins tétanique, diphtérique, poliomyélite et Haemophilus. Le vaccin coquelucheux à germes entiers (obtenu à partir de bacilles de Bordet-Gengou), utilisé en France depuis une trentaine d'années, composé de suspensions bactériennes inactivées à la chaleur, est particulièrement efficace. En revanche, sa tolérance n'est pas toujours très bonne. C'est pourquoi des vaccins acellulaires, composés de protéines antigéniques bactériennes purifiées ont été mis au point. Ces vaccins acellulaires, sont efficaces et mieux tolérés que les vaccins à germes entiers chez le nourrisson. Ils ne sont recommandés, en France, que pour les rappels qui ont été fixés à 16-18 mois et 11-13 ans. Il existe deux vaccins acellulaires sur le marché en France, l'un composé de deux protéines, l'autre de trois protéines. Parmi les vaccins enregistrés dans le monde, il existe aussi des vaccins composés de quatre ou cinq protéines.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc