Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations Vac Vaccin Vacu Vagi Vago Vagu Vair Valg Valv Vara Vari Varu Vascu Vase Vaso Vect Vein Vent Ver Verg Verm Verr Vert Vess Vidé Vill Vira Viri Viro Viru Viré Visc Vita Vite Viti Vitr Vivi Voie Vole Volo Volé Vome Vomi Vomé Vulv Végé Véla Véli Vélo Véno Vési
Vaccin antigrippe
Immunologie allergologie, épidémiologie et santé publique, parasitologie pathologies infectieuses et tropicales N. m. * vaccin : du latin médiéval vaccina qui désignait la variole de la vache ; * anti : du préfixe anti- indiquant l’hostilité, l’opposition ou la défense (contre) ; * grippal : du francique gripan, saisir, devenu gripper (parce que la grippe saisit brusquement. [Angl. : Influenza (or flu, grippe) vaccine, influenza vaccination] La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse, due aux virus Myxovirus influenzae. Les virus grippaux se répartissent entre différents types : A, B et C. Le virus A (le plus virulent) est responsable de la plupart des épidémies. La grippe se manifeste sous forme d’épidémies saisonnières. et touche chaque hiver 2 à 7 millions de personnes en France. Le grand nombre de malades chaque année, ainsi que les complications parfois mortelles de la maladie, font de la grippe un problème majeur de santé publique. Les virus de la grippe se transmettent de ‘‘personne à personne’’ par les sécrétions respiratoires à l’occasion d’éternuements ou de toux. Ils peuvent également se transmettre par contact avec des objets de surface (poignée de porte, combiné téléphonique…) manipulés par une personne contaminée. Les lieux confinés et très fréquentés (métro, bus, collectivités scolaires…) sont propices à la transmission de ces virus. Les symptômes de la grippe apparaissent soudainement. Fièvre, fatigue, courbatures, nez bouché ou ‘‘nez qui coule’), maux de tête, … sont les premiers signes de la maladie. Ces symptômes disparaissent en une à deux semaines. Il s’agit d’une grippe simple. Cependant, de nombreux autres virus que ceux de la grippe occasionnent un tableau clinique similaire. Les grippes compliquées sont beaucoup plus sérieuses et parfois fatales. Ces complications sont dues aux virus eux-mêmes ou aux surinfections bactériennes (pneumonie) qu’ils peuvent engendrer. En période d’épidémie, les grippes compliquées touchent principalement les personnes âgées et les personnes fragilisées (maladie chronique : cardiaque, pulmonaire, rénale, métabolique, immunologique, cancéreuse…). Certaines mesures d’hygiène simples peuvent contribuer à limiter la transmission des virus de la grippe de personne à personne : se protéger contre la toux des malades, se laver les mains après avoir été en contact avec une personne infectée ou son environnement proche. Cependant, la prévention la plus efficace repose sur la vaccination. Elle doit être faite au moins deux semaines avant l’apparition de la saison grippale. En raison des modifications constantes des virus grippaux, le vaccin contre la grippe diffère dans sa composition d’une année à l’autre. Chaque année, l’ Organisation Mondiale de la Santé (OMS) émet une recommandation sur les souches qui doivent être incluses dans le vaccin. Ce dernier est élaboré avec les souches qui ont été majoritaires durant l’hiver précédent.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc