Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations Ulcu Ulcère Ultr Unca Unci Unco Uncu Unic Unif Unil Unio Unip Unis Unit Univ Uran Urat Urea Uret Uric Urin Urob Uroc Urod Urog Urok Urol Urom Urop Urti Urèt Uréa Urée Uréi Urém Uréo Urét Usti Utér Uvul Uvéa Uvée Uvéi Uvéo
Uvéal
Ophtalmologie, anatomie Adj. * uvée, uvéal : du latin uva {uvé(o)-, -uvéal}, raisin, relatif à la couche pigmentaire de l’iris ou à l’ensemble formé par la choroïde, le corps ciliaire et l’iris. Pour bien comprendre l'anatomie et la position de l'uvée, il faut d'abord se souvenir qu'elle est formée de 3 éléments : la choroïde, le corps ciliaire et l'iris et voir le schéma de la coupe sagittale de l'œil (ci-dessous). * La choroïde (* chorio : du grec khorion [chor(o)-, chori(o)-, choroïd(o)-], relatif au chorion, membrane formée par l’embryon, et à la choroïde, membrane de l’œil ; * oïde : du grec eidos, [-oïde, -oïdal], qui a l’apparence) est la membrane située entre la sclérotique blanche et la rétine, organe photorécepteur de l'œil. Son rôle est double : sa couleur noire contribue à faire de l'œil une véritable chambre noire, et son réseau vasculaire exceptionnellement important lui permet d'accomplir une fonction nourricière vis-à-vis de l'œil et en particulier de la rétine. * Le corps ciliaire (°) est un bourrelet qui suit le bord circulaire de la cornée et qui se prolonge par l'iris. Ce corps ciliaire est lui-même formé du muscle ciliaire qui, en déformant le cristallin, joue le rôle fondamental de l'accommodation, et des procès ciliaires (procès vient du latin processus, prolongement), succession de plis qui encadrent le cristallin et qui renferment un nombre important de capillaires pouvant être gonflés de sang sous l'action du muscle ciliaire. Son rôle est la production en continu de l'humeur aqueuse. (°) Extrait de l'"ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS" : "Ciliaire, (ligament) appartient à l'oeil, & a été ainsi appelé à cause de la ressemblance qu'il a avec les cils ou poils des paupières". Lorsqu'on regarde le muscle et ligament ciliaires, on voit un anneau avec des traits foncés et rayonnants, les 70 à 80 procès ciliaires, qui ont certainement fait penser à des cils disposés comme s'ils convergeaient vers le centre (de l'iris ou de la pupille). C'est probablement ce qui explique l'utilisation de l'adjectif "ciliaire" pour le muscle c., le ligament c. et les procès ciliaires. * L'iris termine la choroïde vers l'avant et c'est lui qui est responsable de la couleur de nos yeux en fonction des pigments qu'il contient. Comme pour l'empreinte digitale, chaque individu a une image de l'iris unique au monde. Chez les sujets atteints d'albinisme, les iris ne sont pas colorés et paraissent roses, du fait des nombreux capillaires sanguins qu'ils contiennent. D'autre part, certains individus ont des yeux vairons, c'est-à-dire que les deux iris sont différemment colorés. La fonction principale de l'iris est la régulation de la quantité de lumière qui entre dans l'œil en fonctionnant comme un diaphragme. Un muscle appelé sphincter de l'iris permet en effet de réduire ou d'augmenter le diamètre du diaphragme irien, faisant ainsi varier celui de son ouverture centrale : la pupille. L'adjectif uvéal se rapporte à l'uvée, tunique moyenne de l'œil.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc