Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations T Tach Tala Talo Talu Tamp Tars Tart Tato Temp Tend Test Text Thal Than Ther Thor Thro Thym Thyr Thèq Thé Théc Thér Tibi Tiss Titr Toco Tolé Tomo Tona Toni Tono Tons Tonu Tope Topi Topo Torp Tors Tort Toru Tous Toux Toxi Toxo Toxé Trab Trac Trag Trai Tran Trau Trep Tri Tria Tric Trig Trim Trip Tris Trit Troc Troi Trom Tron Trop Tryp Trép Tuba Tube Tubo Tubu Tubé Tumo Tuph Tuss Tymp Type Typh Typo Tyro Tæni Téla Télo Télé Téne Téni Téno Téra Téta Tétr
Tube urinifère
Urologie néphrologie, anatomie, chirurgie N. m. * tube : du latin tubus {tub(o)-, tube, tubule}, tuyau cylindrique ; * urini : du grec oûron {uro-, urée, -urie, -urèse, -urétique}, urine ; * fère : du latin ferre {-fère}, porter ; a pris aussi le sens de transporter, conduire. Quelques rappels : le rein (du latin renalis [rén(o)-, -rénal, rénine], relatif aux reins) est un organe pair (il y en a normalement deux), de couleur brun rouge, situé dans la région lombaire de part et d'autre de la colonne vertébrale, et dont la principale fonction est la fabrication et la sécrétion de l'urine. En forme de gros haricot aplati, le rein mesure environ 12 x 6 x 3 cm. Le droit est situé juste sous le foie, alors que le gauche est contre la rate. Les reins sont entourés par une capsule fibreuse et très résistante. On trouve ensuite, de l'extérieur vers l'intérieur, une zone corticale ou cortex ou zone glomérulaire, qui contient jusqu'à un million de glomérules (voir ci-dessous) par rein. Puis la zone médullaire, formée par les pyramides de Malpighi, elles-mêmes constituées d'un nombre plus ou moins important de tubes collecteurs. Tous ces tubes collecteurs s'ouvrent dans les calices, qui donnent accès au bassinet, zone où est collectée l'urine avant d'être évacuée par les uretères vers la vessie. * Des cellules aux reins : Les déchets cellulaires sont pris en charge par la lymphe interstitielle, puis passent dans les capillaires sanguins --> veines caves --> oreillette droite --> ventricule droit --> artères pulmonaires --> poumons --> veines pulmonaires --> oreillette gauche --> ventricule gauche --> artère aorte --> artères rénales --> reins, à raison de 1 500 litres de sang par jour ! * Les trois fonctions du rein : c'est un organe particulièrement bien vascularisé. Les capillaires issus de l'artère rénale se pelotonnent et forment les glomérules. Ce sont eux qui constituent l'essentiel de la zone corticale ou glomérulaire, entre la capsule fibreuse et les pyramides de Malpighi. Autour de chaque glomérule, une capsule creuse ou capsule de Bowman est le point de départ d'un tube urinifère (à ne pas confondre avec le tube collecteur). Un tube urinifère commence par la capsule de Bowman qui est suivie par le tube proximal (de l'anglais proximal, lui-même du latin proximus [proximal, proximité], proche, portion d’un appendice le plus proche du point d’attache), d'abord contourné puis spiralé --> une partie presque rectiligne aboutit à l'anse de Henlé --> tube contourné distal (de l’anglais distal, lui-même du latin distans, éloigné ; se dit de la partie d’un appendice ou d’un organe la plus éloignée de son insertion) jusqu'au tube collecteur. On appelle néphron ou tubule rénal, l'ensemble glomérule + capsule + tube urinifère. C'est l'unité anatomique et fonctionnelle de filtration. Détail important pour comprendre l'efficacité du filtre rénal : les néphrons d'un rein mis bout à bout représentent environ 75 kilomètres ! 1 - Par différence de pression, 170 litres d'urine primitive passent chaque jour des glomérules (pression > 50 mm Hg) dans les capsules (p = 10 mm Hg). Cette urine primitive est constituée d'eau et de petites molécules, sels minéraux, glucides ... Cette première phase est la filtration glomérulaire. 2 - Pendant le trajet dans les tubes urinifères, 99% de l'urine primitive sont réabsorbés par les réseaux capillaires (eau, sels minéraux, glucose ...). Certaines substances ne sont éliminées dans l'urine que si leur concentration dans le sang dépasse un certain seuil : 1,7 g/L pour le glucose, 5,6 g/L pour le sel NaCl etc. Ce sont des substances à seuil. D'autres sont éliminées quelle que soit leur concentration : urée, acide urique, enzymes et hormones dégradées, médicaments, nicotines, anabolisants, certaines drogues ou leurs produits de dégradation ... Ce sont les substances sans seuil. Cette deuxième phase est la réabsorption tubulaire. 3 - Le rein transforme des substances toxiques (ammoniaque par ex.) en produits inoffensifs : acide hippurique, sels ammoniacaux, et synthétise des pigments urinaires : urochrome et urobiline. Cette troisième phase est celle des synthèses. Trajet complet de l'urine : néphrons --> tubes collecteurs --> calices --> bassinet --> uretères --> vessie --> urètre --> miction.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc