Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations T Tach Tala Talo Talu Tamp Tars Tart Tato Temp Tend Test Text Thal Than Ther Thor Thro Thym Thyr Thèq Thé Théc Thér Tibi Tiss Titr Toco Tolé Tomo Tona Toni Tono Tons Tonu Tope Topi Topo Torp Tors Tort Toru Tous Toux Toxi Toxo Toxé Trab Trac Trag Trai Tran Trau Trep Tri Tria Tric Trig Trim Trip Tris Trit Troc Troi Trom Tron Trop Tryp Trép Tuba Tube Tubo Tubu Tubé Tumo Tuph Tuss Tymp Type Typh Typo Tyro Tæni Téla Télo Télé Téne Téni Téno Téra Téta Tétr
Trompe auditive
Anatomie, otologie N. f. * trompe : du francique tromba, qui a des correspondants dans l’ancien haut allemand trumpa, trumba « instrument de musique, trompette » et l’ancien scandinave trumba « trompette » qui a certainement une origine onomatopéique ; en anatomie, trompe désigne un conduit se terminant en entonnoir ; * Eustache (Bartolomeo Eustachi) : médecin et humaniste italien, né vers 1500 à Ancône, mort à Umbria le 27 août 1574, qui a découvert la trompe qui porte son nom en 1543 et qui relie l’oreille moyenne à l’arrière des fosses nasales. Les trompes d'Eustache ou trompes auditives sont des conduits aérifères qui relient l'oreille moyenne ou caisse du tympan au rhinopharynx. Ces conduits sont extrêmement fins car leur diamètre n'excède pas celui d'un crin de cheval. Leur rôle est de compenser les différences de pression entre le milieu extérieur et l'oreille moyenne. On peut aisément mettre ce rôle en évidence par la manœuvre de Valsalva : * Valsalva : du médecin anatomiste italien Antonio Maria VALSALVA (Imola, 17.01.1666 - Bologne, 02.02.1723. L'oreille est l'organe le plus souvent atteint par les barotraumatismes (traumatismes liés à des variations brusques et importantes de la pression). Une simple plongée à quelques mètres de profondeur dans une piscine ou une descente rapide en avion permet de se rendre compte de la réalité d'un barotraumatisme et de la douleur qu'il peut engendrer. La manœuvre de Valsalva concerne surtout les plongeurs en eaux profondes. L'oreille externe et l'oreille moyenne ne sont séparées que par un fine membrane : le tympan. Cette oreille moyenne est également reliée au pharynx par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache. C'est cette liaison qui permettra d'équilibrer les oreilles lors des variations importantes de pression. La trompe d'Eustache est en général fermée et il y a de l'air enfermé dans l'oreille moyenne. A la surface, la pression de cet air est égale à la pression extérieure, on dit alors que l'oreille est en équilibre. Lors de la descente la pression extérieure augmente alors que la pression à l'intérieure de l'oreille reste fixe. Il se crée donc un déséquilibre de pression qui à pour effet de bomber le tympan vers l'intérieur de l'oreille, parfois jusqu'à la déchirure. La manœuvre de Valsalva est l'une des plus simples à réaliser : il suffit de se boucher le nez et de souffler bouche fermée (à faire avec précaution). La pression ainsi créée va ouvrir les trompes d'Eustache et augmenter la pression d'air dans l'oreille moyenne pour l'équilibrer avec celle de l'air extérieur. A noter que l'inverse est également possible lors d'une remontée trop rapide : l'air de l'oreille moyenne sous pression va se dilater et bomber le tympan vers l'extérieur.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc