Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations T Tach Tala Talo Talu Tamp Tars Tart Tato Temp Tend Test Text Thal Than Ther Thor Thro Thym Thyr Thèq Thé Théc Thér Tibi Tiss Titr Toco Tolé Tomo Tona Toni Tono Tons Tonu Tope Topi Topo Torp Tors Tort Toru Tous Toux Toxi Toxo Toxé Trab Trac Trag Trai Tran Trau Trep Tri Tria Tric Trig Trim Trip Tris Trit Troc Troi Trom Tron Trop Tryp Trép Tuba Tube Tubo Tubu Tubé Tumo Tuph Tuss Tymp Type Typh Typo Tyro Tæni Téla Télo Télé Téne Téni Téno Téra Téta Tétr
Tonico-clonique
Myologie, neurologie Adj. * tonico- : du grec tonos {ton(o)-, tonie, tonine}, tension ; * clonique : du grec klôn {-clonie, -clonal}, jeune pousse ; en médecine, indique la multiplication végétative ou la répétition. Une contraction musculaire est qualifiée de tonico-clonique (ou tonicoclonique) lorsqu'elle est en même temps tonique (contraction continue, qui provoque un état de rigidité) et clonique (répétition des contractions en convulsions saccadées - c'est une forme de myoclonie). Elle résulte généralement de la décharge excessive et simultanée d'un groupe de neurones cérébraux. L'adjectif tonicoclonique est essentiellement utilisé pour caractériser les crises "grand mal" de l'épilepsie ou crises généralisées tonico-cloniques. Cette crise généralisée tonicoclonique comporte essentiellement 3 phases principales : * La phase tonique ou crise tonique qui dure en moyenne une trentaine de secondes (jamais plus de 2 minutes) avec contraction brutale de tous les muscles du corps et chute du malade, tête en hyperextension, muscles thoraciques bloqués (le malade est en apnée), les yeux sont révulsée. * La phase clonique : 1 à 2 minutes ; le patient présente des secousses cloniques qui affectent simultanément les 4 membres et la face, accompagnées d'hypersialorrhée ou sécrétion anormalement importante de salive, ce qui explique la présence de salive mousseuse ou écume dans la bouche du malade. * La phase révolutive ou de récupération, de 5 à 20 minutes, pendant laquelle le patient est dans un coma calme (seule la respiration est bruyante du fait de l'encombrement bronchique), qui lui permet de récupérer. Cette période nécessite toujours une surveillance continue pour éviter toute complication. Au sortir de cette phase, le malade est généralement amnésique de la crise qu'il vient de subir.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc