Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations T Tach Tala Talo Talu Tamp Tars Tart Tato Temp Tend Test Text Thal Than Ther Thor Thro Thym Thyr Thèq Thé Théc Thér Tibi Tiss Titr Toco Tolé Tomo Tona Toni Tono Tons Tonu Tope Topi Topo Torp Tors Tort Toru Tous Toux Toxi Toxo Toxé Trab Trac Trag Trai Tran Trau Trep Tri Tria Tric Trig Trim Trip Tris Trit Troc Troi Trom Tron Trop Tryp Trép Tuba Tube Tubo Tubu Tubé Tumo Tuph Tuss Tymp Type Typh Typo Tyro Tæni Téla Télo Télé Téne Téni Téno Téra Téta Tétr
Tissu conjonctif cartilagineux
Anatomie, ostéologie, histologie, rhumatologie N. m. * tissu : de l’ancien français tistre, du latin texere, tisser, entrelacer régulièrement des fils ; * conjonctif : du latin conjunctus, de conjungere {conjonctiv(o)-}, unir, joindre --> en ophtalmologie, relatif à le conjonctive, membrane qui tapisse la face interne des paupières et la face antérieure de l’œil --> d’une façon plus générale, relatif à tous les tissus de soutien et de remplissage ; * cartilagino : du latin cartilago, relatif au cartilage ; eux : du suffixe -eux, -euse, qui transforme un substantif en adjectif ou en un autre substantif. Le cartilage est un tissu conjonctif résistant et élastique, qui forme le squelette de l'embryon avant l'ossification et ne persiste plus chez l'adulte que dans le lobe de l'oreille ou oreille externe, dans le nez et à l'extrémité des os. Il est essentiellement constitué * de 70 à 80% d'eau, * de cellules très spécialisées : les chondrocytes (ou plus exactement chondroblastes) qui en assurent le renouvellement en synthétisant la matrice ou substance fondamentale et constituent 10% de son volume, * de fibres de collagène et * de la substance fondamentale, compacte et dans laquelle il n'y a pas ni vaisseaux sanguins ni lymphatiques (avasculaire) faite surtout de protéoglycanes (GAG - glycosaminoglycanes associées à une protéine) et mucopolysaccharides. L'étude microscopique du tissu cartilagineux permet de distinguer 4 zones : Structure microscopique d'une coupe transversale de cartilage articulaire 1 - La couche superficielle ou zone articulaire (10% de l'épaisseur) : les fibres collagènes du type II y sont parallèles à la surface et orientées dans le sens des mouvements de l'articulation. Compte tenu de la très faible épaisseur de cette zone, les chondrocytes y ont une forme aplatie et il n'y a que peu de grandes molécules de protéoglycanes. 2 - Dans la couche moyenne ou zone transitionnelle (50% de l'épaisseur), les fibres de collagène sont enchevêtrées et les chondrocytes, disposant de plus d'espace, sont arrondis. La quantité de protéoglycanes présentes dans cette zone est beaucoup plus importante. 3 - Dans la zone profonde (40% de l'épaisseur) : l'orientation principale des fibres de collagène se fait perpendiculairement à la surface articulaire. Les chondrocytes de cette zone montrent les signes d'activité cellulaire sans mitoses, souvent alignés en file indienne et entourés de halos fibreux, les chondrones ou chondroplastes, sorte de paniers fibreux regroupant un ou plusieurs chondrocytes et qui assurent la protection des chondrocytes face aux pressions. 4 - Enfin, une zone basale (2-3% de l'épaisseur) : c'est une zone calcifiée séparée de la couche profonde par une ligne de calcification dite "tidemark" (ou ligne de marée, en fait une marque visible de séparation). Les chondrocytes conservent la disposition en file indienne. La jonction entre la couche basale et l'os sous-chondral est irrégulière permettant l'ancrage du cartilage à la plaque osseuse. Cartilagineuse, cartilagineux : adj. relatifs aux cartilages.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc