Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations T Tach Tala Talo Talu Tamp Tars Tart Tato Temp Tend Test Text Thal Than Ther Thor Thro Thym Thyr Thèq Thé Théc Thér Tibi Tiss Titr Toco Tolé Tomo Tona Toni Tono Tons Tonu Tope Topi Topo Torp Tors Tort Toru Tous Toux Toxi Toxo Toxé Trab Trac Trag Trai Tran Trau Trep Tri Tria Tric Trig Trim Trip Tris Trit Troc Troi Trom Tron Trop Tryp Trép Tuba Tube Tubo Tubu Tubé Tumo Tuph Tuss Tymp Type Typh Typo Tyro Tæni Téla Télo Télé Téne Téni Téno Téra Téta Tétr
Temporal (lobe)
Anatomie, neurologie Adj. * lobe : du grec lobos {lob(o)-, lobe}, en anatomie, désigne une partie arrondie d’un organe quel qu’il soit ; * temporal : du latin tempula (de tempora) {temp(o)-, -temporal}, temple - partie latérale de la tête comprise entre l’œil, le front, l’oreille et la joue. Quelques rappels anatomiques et fonctionnels sur l'encéphale. Le cortex est la substance grise (SG) de l'encéphale, donc la couche qui contient les corps cellulaires des neurones. A noter que la SG est externe au niveau de l'encéphale, alors qu'elle est interne dans la moelle épinière. Les circonvolutions cérébrales sont des plis apparus progressivement au cours de l'évolution. Cette structure particulière permet de placer une grande surface de cortex (donc un nombre plus important de neurones) dans un volume crânien réduit. Les différents lobes cérébraux sont des zones du cerveau qui doivent leurs noms aux os qui les recouvrent : lobe frontal, lobes temporaux, lobes pariétaux, lobe occipital. Ils sont séparés par des sillons plus profonds nommés scissures. Les zones sensitives ou aires sensitives reçoivent des influx nerveux centripètes qui proviennent de récepteurs des organes sensoriels (entre autres). Leur rôle est de trier ces très nombreuses informations et de traiter celles qui sont importantes : c'est l'intégration. Elles renvoient ensuite les informations vers les zones motrices. Les zones motrices ou aires motrices reçoivent des influx nerveux qui proviennent généralement des aires sensitives. Les influx nerveux qui partent de ces zones motrices sont centrifuges et vont provoquer des réactions : contractions musculaires, sécrétions glandulaires, variation d'un rythme physiologique etc. Particularités du lobe temporal : Il est situé en arrière du lobe frontal et sous le lobe pariétal. Il contient les centres de l'audition ou aires auditives, mais est aussi impliqué dans de nombreux autres processus cognitifs, comme le langage et la compréhension orale, la mémoire verbale, la lecture et l'intégration de certaines informations visuelles. A noter que certaines structures profondes, comme l'hippocampe et l'amygdale font partie du lobe temporal.

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc