Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Somatomédine Somatomédine A Somatomédine C
Immunologie allergologie, médecine biologique - N. f. * somato : du grec sôma [somato-, -some, -somie], corps ; * médine : du grec médô [-médine], je règle, je prends soin. Il existe en fait deux somatomédines, hormones sécrétées par le foie. Ce sont des polypeptides de composition proche de la pro-insuline et qui agissent comme des médiateurs indispensables à l'action de l'hormone de croissance sur les tissus extra-squelettiques. Parmi ces somatomédines, les IGF ou Insuline-like Growth Factor ou facteur de croissance ressemblant à l'insuline, sont des facteurs de croissance qui vont intervenir à tous les stades de la vie, donc chez l'embryon, le fœtus et l'adulte. Ils doivent leur nom au fait qu'ils sont très proches de l'insuline. Dans la plupart des cas, ils sont liés à des protéines spécifiques ou IGF-BP (pour Binding Protein) dont on connaît actuellement 6 variétés, la plus importante dans le plasma étant IGF-BP3. Les IGF les plus importantes à doser sont IGF-I ou somatomédine A, IGF-II ou somatomédine C, notamment dans la recherche d'un déficit en hormone de croissance, dans l'acromégalie, le syndrome de Turner et le nanisme, entre autres. IGF-I est sécrétée par le foie et dépend de l'hormone somatotrope. Les IGF sont aussi qualifiées de NSILA (Non Suppressible Insuline-Like Activity) mettant ainsi en évidence leur activité de type insulinique. Ces IGF ou NSILA sont des protéines qui font partie des somatomédines, c'est-à-dire des polypeptides de composition proche de la pro-insuline et qui agissent comme des médiateurs de l'action de l'hormone de croissance sur les tissus extra-squelettiques
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc