Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Sémiologie Séméiologie Sémiologique Sémiotique
Médecine générale - N. f. * sémio : du grec sêma, sêmeion [sémio, séméio-, -sémie], signe, signal ; * logie : du grec logos [logo-, -logie, -logique, -logiste, -logue] science, discours, raison. Étude des symptômes et des signes qui traduisent la lésion d'un organe, le trouble d'une fonction et, par extension les manifestations d'une maladie. Elle concerne donc toutes les spécialités et chaque médecin doit, pour son diagnostic, observer le malade, l'interroger et l'écouter, l'examiner puis élaborer des hypothèses diagnostiques à partir de données cliniques. "La sémiologie (étude des symptômes et des signes des maladies), c’est la base du diagnostic. Faire un diagnostic, c’est ranger les troubles dont se plaint le malade dans une ou plusieurs entités pathologiques : les maladies. Ce n’est en général que lorsqu’on a pu identifier clairement une maladie que l’on peut proposer une thérapeutique (un traitement). Les symptômes sont avant tout les plaintes exprimées par le patient. Ils sont donc surtout subjectifs (comme la douleur), même si certains peuvent être objectivés (comme la fièvre par la prise de température). Les symptômes peuvent être interprétés par le médecin comme des signes de maladie, ou rester isolés, sans signification pathologique évidente : on parle alors de symptômes �oefonctionnels” ou �oemédicalement inexpliqués”. Les signes reconnus par le médecin proviennent de plusieurs sources : de la présentation du malade, de ses plaintes, de la recherche systématique de symptômes par l’interrogatoire, de l’examen clinique, et des examens paracliniques (radiographies, examens de laboratoire, etc.).
On distingue ainsi : * les signes fonctionnels, qui sont les symptômes subjectifs dont se plaint le malade ou que l’on découvre grâce à l’interrogatoire (par exemple, une sensation d’essoufflement, traduite en termes médicaux par le mot de dyspnée) ; * les signes physiques, qui sont recueillis par l’examen clinique (par exemple la palpation d’un gros foie, traduite en termes médicaux par le mot d’hépatomégalie) ; * les signes généraux, qui sont des symptômes de l’état général tels que fièvre, amaigrissement, asthénie (fatigue sans cause), anorexie (perte d’appétit). Syn. : séméiologie (n. f.), sémiotique (n. f.). Adj. : sémiologique : qui concerne la sémiologie.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc