Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Scotome

Scotome absolu Scotome annulaire Scotome cæcocentral Scotome central Scotome mobile Scotome négatif Scotome paracentral Scotome physiologique Scotome positif Scotome relatif Scotome scintillant Scotomètre Scotométrie

Ophtalmologie, neurologie - N. m. * scoto : du grec skotos [scoto-], obscurité ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction. Le scotome est une anomalie passagère ou durable de la vision, qui peut revêtir de nombreuses formes et amputer une partie plus ou moins grande du champ visuel ou, dans certains cas, ne pas être perçue par le patient (il s'agit alors d'un scotome négatif) et détectée uniquement lors d'un examen ophtalmologique. Lorsque le patient le perçoit, c'est un scotome positif. Les causes sont elles aussi nombreuses : glaucome (hypertension à l'intérieur du globe oculaire) lésion du nerf optique, affection de la rétine ou de la choroïde, mais aussi plus simplement souffrance d'une zone cérébrale (les scotomes sont souvent liés à l'apparition de crises de migraine). Dans certains cas, le scotome correspond à une tache sombre ou noire bien délimitée, que le patient peut dessiner sur une feuille spéciale appelée grille de AMSLER. Le scotome absolu est caractérisé par la perte totale de toute perception lumineuse, alors que dans le scotome relatif, la perception lumineuse est affaiblie mais persiste. Dans de nombreux cas, la localisation du scotome suffit à l'ophtalmologiste ou au neurologue pour déterminer l'origine de la lésion ; c'est ainsi que l'on distingue : * Les scotomes centraux, responsables d'une baisse plus ou moins profonde de l'acuité visuelle, et qui sont dus à une atteinte des fibres provenant de la macula, dans le nerf optique. Ils se traduisent par une anomalie visuelle située au point central du champ visuel et peuvent être unilatéraux (n'affecter qu'un seul œil) ou bilatéraux. * Les scotomes cæcocentraux traduisent spécifiquement une atteinte de la papille sur la rétine, point de départ du nerf optique et qui correspond aussi au point aveugle (mis en évidence par l'expérience de Mariotte). L'anomalie est alors située dans les 10° du champ visuel à partir du centre et du côté externe. Touchant en général les deux yeux, le scotome cæcocentral est assez fréquent chez les personnes qui consomment beaucoup d'alcool ou chez les fumeurs. * Les scotomes paracentraux sont situés dans les 30° à partir du centre du champ visuel et sont fréquents chez les personnes atteintes de glaucome. Il existe encore de nombreux autres qualificatifs. Le scotome annulaire, en forme d'anneau, entoure le centre du champ visuel ; le scotome mobile est en fait dû à des opacités de l'humeur aqueuse qui provoquent des petites taches dans le champ visuel (surtout visibles quand on regarde un fond blanc) qui se déplacent en même temps que le regard, avec un très léger retard ; le scotome physiologique, qui est un scotome négatif normal, résultant du point aveugle de la rétine ; le scotome scintillant, que je connais bien puisque j'en fais de temps en temps : il démarre par un point scintillant au centre du champ visuel. Sa taille s'accroît ensuite progressivement en un arc de cercle qui grandit vers la périphérie du champ. Il n'ampute pas la vision globale et se termine normalement après 20 à 30 minutes, quand l'arc scintillant a dépassé le champ visuel. Cette forme est surtout gênante si l'on est en train de lire ou de conduire. La scotométrie est le fait de localiser et de mesurer un scotome en utilisant un appareil particulier : le scotomètre.

Vision avec un scotome central :

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc