Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Schizonte Schizozoïte Schizogonie
Parasitologie pathologies infectieuses et tropicales - N. m. * schizo : du grec skhizein [schizo-], fendre, diviser ; * onte : du grec ontos, de ôn [onto-, -onte], être ; * gonie : du grec gonos [gono-, -gonie], semence. On appelle schizonte la forme intracellulaire des parasites responsables du paludisme, tel Plasmodium falciparum, qui provoque chez l'homme la fièvre tierce maligne. Le moustique Anopheles inocule des sporozoïtes lors de sa piqûre et ceux-ci, transportés par le sang, ont la propriété de pouvoir rentrer dans les cellules hépatiques. Ils s'y développent en volumineux schizontes qui se découpent (d'où leur nom) et donnent naissance à de très nombreux schizozoïtes ou mérozoïtes. On retrouve ensuite ces schizozoïtes dans les globules rouges ou hématies ou érythrocytes, ainsi que dans les autres tissus, où ils multiplient leurs noyaux - c'est une forme de reproduction asexuée. Progressivement, ils se chargent de pigments noirs provenant de la désagrégation de l'hémoglobine. Dans les hématies se produit une véritable schizogonie qui peut se renouveler plusieurs fois at qui libère, lors de l'éclatement de l'hématie, un nombre très important de schizozoïtes. Dans les hématies infectées, certains schizozoïtes se transforment en gamontes, puis en gamétocytes mâles et femelles. Lors d'une piqûre, l'Anopheles injecte d'abord sa salive (avec les sporozoïtes), puis aspire le sang de l'être humain qui contient des hématies avec gamétocytes. Le cycle se poursuit dans le moustique. D'abord dans l'intestin : le gamonte femelle ne se transforme pas, alors que le gamonte mâle se divise en éléments filamenteux. La fécondation a lieu. Le nouvelle cellule passe alors dans les glandes salivaires pour s'y diviser, après plusieurs modifications, en nombreux sporozoïtes. Le cycle recommence.

Cycle de Plasmodium falciparum :

© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc