Dictionnaire médical


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Abréviations S Sac Sacc Sacchar Sacr Sain Salm Salmonell Salp Salping San Sana Sang Sani Saph Sarc Scap Scapul Scar Schi Schist Schiz Scia Scie Science Scin Scint Scis Sclé Sclér Scol Scolio Scop Scot Seb Sebo Segm Segment Sept Septic Shif Sial Sibu Sidé Sidéro Sigmoïd Sign Signe de Sinu Sinus Siro Siru Sixi Soci Sodi Solu Solv Soma Somato Somi Soph Soud Sous Span Spas Spasm Spec Sper Sperm Sphi Sphinctér Sphy Sphygm Sphè Sphé Spin Spir Spiro Spla Splanchno Splé Splén Spon Spondyl Stad Stag Stap Staphyl Stapéd Stas Stat Sten Ster Sterco Stom Stre Strepto Stro Stéa Stéat Stén Sténo Stér Stéril Stérol Stéroïd Stéréo Sub Subi Subl Subs Suc Sudo Sudor Sueu Sueur Sui Suic Sulc Suns Supe Supr Supra Sur Sura Surc Surd Surf Suri Surj Surn Suro Surp Surr Surs Sus Sym Symb Symp Sympath Syn Syna Sync Synd Syndesm Syndrome Syne Syno Synovi Synt Syné Syph Syphil Syri Syring Syst Séba Sébo Sémi Sémio Sémé Séne Sér Séro Séru
Saphénectomie
Chirurgie vasculaire, angiologie - N. f. * saphène : de l'arabe çafin, peut-être du grec saphênês, manifeste ; en anatomie, relatif aux deux veines qui collectent le sang des veines superficielles des membres inférieurs ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation. La saphénectomie est un acte chirurgical qui consiste en l'ablation d'une veine saphène. Cette intervention est indiquée en cas d'insuffisance veineuse à l'origine de lourdeurs, douleurs, œdèmes ou varices des membres inférieurs et connue aussi sous le nom de "stripping" saphénien, de l'anglais to strip, déshabiller, dépouiller. Quand la veine saphène est retirée, la circulation veineuse (de retour) est prise en charge par les troncs veineux profonds. L'opération se fait généralement sous anesthésie générale ou locorégionale et de plus en plus en ambulatoire (il n'y a pas d'hospitalisation). Le chirurgien incise les tissus superficiels au niveau de l'aine, de la cheville et du genou, éventuellement au niveau du mollet. Puis la veine saphène est elle aussi incisée à ses deux extrémités (celles restant en place sont ligaturées). Un tuteur ou stripper est introduit par l'incision inférieure puis remonté jusqu'à l'incision haute où il est fixé à la veine. Une traction exercée sur ce tuteur à l'autre extrémité permet de sortir complètement le tronçon sectionné de la veine par invagination. Les douleurs postopératoires ne durent généralement pas et le sujet peut marcher sans délai mais il est recommandé de porter des bandages élastiques ou des bas de contention. Sur le trajet de la veine enlevée apparaît un hématome (normal) qui disparaîtra progressivement en quelques jours et d'autant plus rapidement qu'un redon perforé a été installé dans l'espace laissé vide par la saphène ôtée. Ce n'est qu'après 3 mois environ que le résultat de la saphénectomie peut être jugé. Il arrive que de petites varicosités subsistent : elles seront traitées par sclérose pour un résultat esthétique satisfaisant. A noter que la saphénectomie (sur la saphène interne) est encore pratiquée pour le prélèvement de fragments veineux utilisés lors de pontages aorto-coronariens.
© Georges Dolisi


< vers le menu principal Politique de confidentialité | Contact ^ haut de la page
© 2006, 2016 Medicopedia | Télécharger l'Application | Powered by JIMaroc